Plus de 66 000 candidats affrontent les examens cette année dans la commune de Matoto

3 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Pour plus d'information sur l'évolution des cours dans la commune de Matoto, nous avons rencontré le Directeur Communal de l'Éducation ce 30 avril 2024 à Conakry. 

Selon lui, plus de 3250 enseignants, dans le secteur privé et public ont été formés. 

« Les enseignants ont été encadrés, et l'inspection pédagogique a été assurée. En un mot, toutes les activités ont été exercées », a souligné Sékou Kaba.

S'agissant de l'évolution du programme, le directeur communal de l'éducation ajoute ceci : « Matoto progresse favorablement pour répondre aux attentes des autorités éducatives. 

Les cours sont exécutés à environ 70 à 75 %. Je peux affirmer sans risque de me tromper qu'à partir du 15 mai, la totalité des cours aura été enseignée », assure le DCE.

D'ajouter : « En ce qui concerne les examens, nous sommes très avancés. À ce jour, les listes des candidats sont finalisées. Que ce soit pour le CEE, le BEPC ou le Baccalauréat, nous sommes en train de prendre les photos. Vous n'êtes pas sans savoir qu'il ya eu cette année ce qu'on appelle l'inscription des candidats en ligne, ce qui a été très bénéfique. Auparavant, n'importe qui pouvait se porter candidat, même sans avoir obtenu son CEE pour le BEPC, ou sans avoir son BEPC pour le baccalauréat. De plus, nous n'avions pas la maîtrise des statistiques. À une époque, un candidat pouvait s'inscrire dans deux établissements différents, ou même s'inscrire à Matoto puis quitter la ville pour passer son examen ailleurs.

L'introduction de cette plateforme d'inscription en ligne a corrigé ces lacunes. Désormais, les conditions pour devenir candidat aux différents examens sont beaucoup plus strictes. Aujourd'hui, je peux vous dire que nous avons une maîtrise totale des statistiques pour cette année 2024 ».

En ce qui concerne les statistiques de sa circonscription éducative, Sékou Kaba les présente comme suit : « Les statistiques pour Matoto lors de la session 2023-2024 sont les suivantes : au CEE, nous avons plus de 30 000 candidats ; au BEPC, en enseignement général et franco-arabe, nous avons environ 22 300 candidats ; au baccalauréat, toutes options confondues, nous avons un peu plus de 14 000 candidats. Cela signifie que nous sommes prêts. Le sérieux qui caractérisait les examens précédents sera maintenu », nous at-il confié.

Très confiant et convaincu du travail abattu par l'ensemble des acteurs de la vie scolaire pour la bonne tenue des examens nationaux, le numéro 1 de la DCE de Matoto déclare : « Je peux vous dire que même si les examens avaient lieu demain, la commune de Matoto serait prête. Nous n'avons aucun problème de centre d'examen. Depuis les mois d'octobre et novembre, mon équipe et moi avons inspecté ces centres. Les centres sélectionnés sont vraiment à la hauteur », a déclaré Sékou Kaba.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap