L’ANSUTEN lance la première édition du Grand Prix de la Tech et de l’innovation

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

La révolution numérique représente un véritable levier d’opportunités pour la Guinée, propulsant ainsi l’innovation, la croissance économique et la création d’emplois dans des secteurs vitaux comme la santé, l’énergie et les transports, l’agriculture et l’éducation. 

Pour maximiser ces avancées et garantir un accès équitable aux services essentiels, l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications et du Numérique (ANSUTEN), placée sous la tutelle du ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique a initié un appel à projets novateurs dans le domaine des technologies de l’information et de la communication et des télécommunications.

C’est dans cette dynamique que la première édition du Grand Prix ANSUTEN a été lancée ce mercredi 15 mai 2024,  à Conakry.

L’objectif vise à dynamiser l’économie numérique, à créer des entreprises, à encourager l’entrepreneuriat, mais aussi à promouvoir la recherche et l’innovation avec des objectifs clairs et précis.

Notamment faire éclore une économie numérique dynamique en Guinée, créer des opportunités d’emploi et réduire le chômage, encourager et soutenir l’esprit d’entreprise dans le secteur des TIC et cultiver la recherche et l’innovation dans le domaine des TIC et des télécommunications.

Placé sous le haut patronage du Général de corps d’armée Mamadi Doumbouya, le  Grand Prix ANSUTEN de la tech et de l’innovation incarne l’espoir et l’ambition d’une Guinée prospère et connectée.

“En propulsant l’innovation, la croissance économique et la création d’emplois, cet événement témoigne de l’engagement résolu envers une économie numérique florissante, où l’accès équitable aux services essentiels est une réalité pour tous”, a indiqué le Directeur Général de l’ANSUTEN à l’entame de son speech.

Poursuivant, M. Sékou Oumar Barry dira que le numérique est un moteur d’innovation, de croissance  économique et de création d’emplois dans de nombreux secteurs clés.

“En faisant la transformation numérique, nous pouvons optimiser les progrès dans des domaines variés tels que les télécommunications, la santé, l’énergie, les mines, l’hôtellerie, les transports, l’agriculture et l’éducation.  Cela contribuera également à faciliter l’accès aux services sociaux de base, de réduire la fracture numérique, de favoriser la transparence et contribuer ainsi à l’atteinte de nos objectifs de bonne gouvernance et de développement”, a-t-il évalué.

Partant du constat selon lequel le domaine du numérique évolue très rapidement, le Directeur Général de l’ANSUTEN a soutenu que pour que l’innovation atteigne son plein potentiel, celle-ci doit être portée par des projets d’entreprises solides, fiables et répondant aux besoins socio-économiques et environnementaux actuels et futurs.

“C’est dans cette optique que nous lançons ce Grand Prix ANSUTEN pour la tech et l’innovation qui est un appel à candidatures visant à identifier des projets novateurs capables de dynamiser l’innovation dans le domaine du numérique. Le Grand Prix incarne ainsi l’espoir et l’ambition d’une Guinée prospère et connectée. En favorisant l’innovation, nous contribuons non seulement à la croissance économique, mais aussi à créer de l’emploi à travers les projets innovants qui verront le jour”, a motivé Sékou Oumar Barry.

Pour sa part, la Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique a dit que l’innovation et la digitalisation restent des moteurs essentiels de notre croissance.

Aux dires de Mme Rose Pola Pricemou, l’atteinte des Objectifs du développement durable sera accélérée si nous mettons  l’outil de l’innovation digitale au cœur du service du développement.

“Et c’est en ce sens, à travers le Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique que l’ANSUTEN lance ce beau projet, parce que nous croyons en la jeunesse guinéenne. Nous croyons énormément à l’entrepreneuriat guinéen. Et avec la vision du Chef de l’Etat : celle de créer l’émulation dans ce secteur, nous nous faisons l’honneur d’accompagner le secteur de l’innovation”, a-t-elle expliqué.

La perche est maintenant tendue à la jeunesse guinéenne qui a le devoir désormais de prouver ses capacités. Parce que les talents ne manquent pas dans le secteur des TIC.

Ce projet témoigne de l’engagement résolu de ses initiateurs envers une économie numérique innovante où l’accès équitable aux services essentiels est une réalité pour tous. C’est pourquoi il accompagnera les trois premiers projets innovants avec une manne financière allant de 100.000.000 GNF à 200.000.000 GNF, soit 100.000.000 pour le troisième projet, 150.000.000 GNF pour le deuxième, et 200.000.000 GNF pour le premier.

En plus des accompagnements financiers, l’ANSUTEN et ses partenaires accompagneront les projets retenus à hauteur de 250 000 000 GNF.

Ces accompagnements peuvent être sous forme de mentorat et renforcement des capacités, d’incubation et/ou de bourse d’immersion, de développement de projets pilotes et/ou prototypes et de tout autre accompagnement offert par les partenaires de l’ANSUTEN.

Outre les trois premiers lauréats, les quatre autres finalistes de cette première édition bénéficieront d’un accompagnement technique à hauteur de 50 000 000 GNF chacun pour développer son projet.

Le concours reste ouvert aux personnes physiques ou morales où qu’elles se trouvent. Pour cette première édition, un jury composé d’experts dans le domaine des TIC ou des Télécommunications sera mis en place. Parmi ces membres, des partenaires du programme prendront également part afin de décortiquer de fond en comble les tenants des projets qui seront soumis.

Ce jury va s’accentuer sur des critères comme : la pertinence et l’impact dans le secteur des TICS et/ou des télécommunications, l’originalité et la créativité de la proposition, l’utilité sociale et la rentabilité et pérennité du projet.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap