Des jeunes unissent leurs forces et construisent une mosquée de deux dalles à Hamdallaye (Ratoma)

5 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Après plus de 5 ans de sa création, le groupement de l'association des jeunes unis pour la paix du quartier Hamdallaye secteur 3, est l'une des associations rares et uniques à son genre, qui se soucis impérativement de l'instauration de la paix et la promotion de la quiétude sociale entre les jeunes de ce secteur 3 en particulier des jeunes de Guinée en général.

Pour s'enquérir des activités que l'association est en train de mener sur ne terrain,  un reporter de luniqu360.com est allé à la rencontre d’un membre fondateur de ladite association.

D'entré de jeux, Dr Alceny Fadiga, est revenu sur la genèse de leur association. « D'abord notre slogan, c'est "Les Jeunes Unis pour la Paix". Pour la petite histoire, une fois on était là il y avait jette des cailloux entre les jeunes malinkés et peuls. Maintenant, nous, on s'est sacrifié pour s'interposer. Après tout, on a fait une réunion entre les deux clans en leur demandant, Est-ce que nos enfants s'ils voient ça ce serait bon ? Nous avons tous répondu, Non. Donc, depuis lors, on s'est donné la main par rapport à un sacrifice chaque année dans les deux mosquées qu'ils appellent mosquée malinké et celle du peul. Ce sont ces choses que nous, on ne veut pas entendre ça en tant qu'un même guinéen. Alors d'où l'initiative d'être unis pour être un. C'est pourquoi on est toujours à la recherche de la paix tout en faisant chaque année les sacrifices de bénédictions pour toujours renaître la paix dans notre secteur et entre tous les jeunes de la Guinée », a-t-il souhaité.

Les ambitions de ces jeunes promoteurs de la paix et du développement ne se sont pas limitées là. Plusieurs activités ont été réalisé par l'association. Ces jeunes sont allé plus loin jusqu'à achevé une mosquée longtemps inachevée grâce à leurs maigres moyens et la paix qu'ils ont prônée entre eux.

Djibril bah, un des membres de l'association affirme qu'il fallait cette reconstruction comme récompense. « C'est une mosquée qui était construite par nos parents dont la plupart sont morts et d'autres sont encore en vie. C'est pourquoi nous les jeunes, on s'est donné des idées pour achever cette mosquée longtemps restée par terre avec nos petits moyens. Même si, on ne fait pas les plus belles autres mosquées de la capitale, mais qu'on le fasse avec les moyens qu'on a. On a fini avec la première dalle et voilà nous sommes avec la deuxième dalle. Le tout pour une place de 7 mille musulmans et le projet est à 95% pour une durée d’un (1) an 4 mois.

 A noter que l'objectif que s'est fixé l'association dénommée Association des Jeunes Unis pour la Paix du quartier Hamdallaye secteur 3,  de renforcer la quiétude et le tissu social entre les jeunes de la Guinée.

 Ibrahima Foulamory Bah pour www.guineetimes.com

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap