Le président du CNT, Dr Dansa Kourouma offre des cadeaux aux enfants orphelins de Conakry

2 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le président du Conseil National de la Transition, Dr Dansa Kourouma a fait un don de cadeaux aux enfants déshérités des différents orphelinats de la ville de Conakry.  La cérémonie de remise des cadeaux s'est déroulée ce lundi 25 décembre au Palais du peuple de Conakry. Il s'agit des enfants en situation difficile notamment, des enfants chrétiens sourds muets, des malvoyants des différents orphelinats de la ville de Conakry qui ont bénéficié ces cadeaux. Comme les années précédentes, Dr Dansa Kourouma a profité de la célébration de la fête de Noël pour donner le sourire à ces enfants. 

 

L'honorable Hadja Maïmouna Yombouno, vice-présidente du Conseil National de la Transition a avant tout d'abord rappeler que ce geste de Dr Dansa Kourouma le jour de la célébration de la fête de Noël en Guinée est à sa 2ème édition. Mais bien avant, précise t-elle , à chaque cérémonie religieuse, il invite les orphelins. 

« Vous avez suivi également le message du président Colonel Mamadi Doumbouya, qui a prononcé dans son discours à mainte reprise le mot solidarité. Parce que le mot solidarité est le 3ème mot de notre devise nationale. Le président Dansa s'appuie sur ça. Par ce qu'il trouve que c'est un symbole de partager ce que nous avons avec les personnes qui sont dans le besoin. Aujourd'hui, nous conseillers nationaux, nous nous réjouissons de cet acte de solidarité que le président pose aujourd'hui, qu'il a posé hier, avant-hier, aujourd'hui et demain, il va continuer à poser. Nous ne pouvons que le remercier de cette générosité qui doit inspirer tous les décideurs, tous les guinéens de partager ce que nous avons. »

 

S'exprimant à cette occasion sur la tragédie de Kaloum, Hadja Maïmouna Yombouno a indiqué que les Conseillers Nationaux ont été impressionnés cette année de la chaîne de solidarité impressionnante, qui a été mise en place. Cette preuve de maturité des guinéens en matière de solidarité doit interpellé les autorités à  maintenir cet élan au profit des personnes vulnérables. 

« Je profite de ce message pour lancer un appel solennel au peuple de Guinée, que le mois de solidarité soit institutionnalisé dans ce pays, qui doit commencer le 18 décembre en mémoire de nos victimes de Kaloum. De nos frères et sœurs qui ont perdu la vie, qui sont aujourd'hui dans une situation compliquée, de détresse, qui n'ont pas où se coucher. Que ça soit à partir du 18 décembre de chaque année jusqu'au 18 janvier de l'année suivante, que le mois de solidarité soit célébré. Ça sera l'occasion pour nous, non seulement d'être auprès des personnes nécessiteuses mais également de célébrer chaque année Noël avec ces gens-là. Que tous les décideurs à tous les niveaux s'inspirent de cet exemple du président du Conseil National de la Transition. »

 

Cet acte magnanime du président du CNT a été hautement salué par le représentant des encadreurs des enfants de Conakry, Joseph Tounkara.  « Monsieur le président, vous avez encore montrer votre propre voie qui n'est d’autres qu'aimer les tout petits. Comme il est écrit dans le livre Saint ‘’laisser les enfants venir à moi car le royaume des cieux  les appartient’’ vous l'avez fait Dr Dansa Kourouma. » a-t-il déclaré

 

Les enfants récipiendaires aussi, n'ont pas manqué d'exprimer leur satisfaction. Bintou Kouyaté de l’orphelinat Regina Mari a porté leur voix. 

« Monsieur le président du CNT, nous vous remercions. Nous sommes dans la joie d'être invité ici aujourd'hui malgré la situation de notre pays. Nous les orphelins nous vous disons merci. Vous nous avez offert cette joie de vivre qui n'est pas donné à tout le monde la joie que nous éprouvons aujourd'hui. »

 

Ibrahima Foulamory Bah

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap