Conakry: constat sur la Grève du mouvement syndical guinéen

4 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

La grève générale illimitée lancée par le mouvement syndical guinéen a impacté les activités économiques du pays ce lundi 26 février 2024. Sur la route le Prince de l'autoroute Fidel Castro où nous avons fait un constat, les boutiques et magasins sont restés fermés.

Pas de circulation sur la route le Prince. Tout au long de cet axe, aucune activité quotidienne n’est exercée par les citoyens. À Bailobaya, des affrontements entre les forces de maintien de l’ordre et les manifestants persistent, paralysant ainsi les activités dans le quartier. De chaque côté de la route, des barricades de pneus brûlés et des amas de cailloux témoignent de la violence qui s’y est passée.À Kagbelen, boutiques, magasins et même les agences bancaires sont fermés. Seuls quelques étalagistes et marchands tentent de vendre leurs marchandises dans cette atmosphère d’incertitude.

De la Cimetière, Sonfonia en passant par la T5, Enco5, Cosa, Bambéto-Hamdallaye, pas de circulation, boutiques et Magasins fermés. À Bambeto, des tirs nourrissent la Cité 

Sur l'autoroute Fidel Castro, la circulation est morose. Les agents de sécurité sont également visibles au niveau du rond-point de la Tannerie où , on y voit des mambas et autres pick-up des unités mixtes de la Police et de la Gendarmerie stationnés. 

Au grand marché de Madina, le commerce reste quasiment fermé.La grève du Syndicat été moyen suivi au centre ville de Kaloum. Les services de l’administration publique ont fonctionné. Des stations de services sont ouvertes. Tout de même, on peut voir la fermeture de plusieurs banques.

Quant à la circulation routière, elle est très fluide, pas de bouchons comme d’habitude.

Mamadou Djiwo Bah pour guineeTimes.com 

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap