Violence à Kankan: Voici ce qui s’est réellement passé au stade Mbalou Mady Diakité Glao

1 month ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Au terme de la 12ème journée de ligue 1 opposant le Milo FC de Kankan au FC Renaissance ce mercredi 3 avril 2024 au stade Mbalou Mady Diakité Glao de Kankan, l’équipe locale n’a malheureusement pas réussi à obtenir les trois points. Le match se terminant sur un score de 1 but partout. Cependant, la fin de la rencontre a été marquée par des échauffourées entre les supporters du Milo FC et les joueurs du FC Renaissance.


Dans cette situation chaotique, le latéral gauche de la Renaissance a été agressé et son maillot déchiré, tandis qu’un jeune supporter du club a également été blessé. Selon ce dernier, l’entraîneur du Milo FC serait le seul responsable de ces incidents.


«Moi j’étais venu pour assister au match de mon jeune frère Mamadou Bérété qui joue à Fc Renaissance. Après le match, l’entraîneur du Milo qui est un grand à moi, s’est attaqué à l’arbitre. Donc moi je suis venu pour l’intercepter et essayer de protéger les joueurs. C’est ainsi que les supporters sont venus m’attaquer et me blesser. Moi je demande aux autorités de prendre des mesures, parce qu'à chaque fois que le Milo perd ou concède un match nul, il y a toujours des jets de pierres.», a expliqué Yousouf Konaté.


Alseny Soumah alias Marcelo, le latéral gauche de Renaissance qui a vu son maillot déchiré par un des supporters de Milo Fc dans cette atmosphère tendue, raconte sa mésaventure.

«Après le coup de sifflet final, j’étais sur le terrain en train de prendre des photos avec mes amis qui sont ici à Kankan. Comme j’ai vu que mes coéquipiers avaient déjà rallié le vestiaire, j’ai décidé d’y aller aussi. En partant, il y a un supporter qui était arrêté avec l’entraîneur du Milo qui m’a agressé en tirant mon maillot. J’ai essayé de me sauver, et c’est comme ça qu’il a déchiré le maillot avant que je ne parvienne à rejoindre mes amis dans les vestiaires. Je n’ai pas été blessé », a-t-il expliqué.


Accusé d'être l'instigateur de ces incidents qui vont à l’encontre de l’esprit sportif, Ismaël Kaba, l’entraîneur portées FC, a rejeté les allégations portées contre sa personne.


«Ce qui s’est passé aujourd’hui est anormal surtout côté Milo. Moi je n’ai pas agressé l’arbitre. Je suis rentré dans le terrain et je lui ai demandé « Dis donc tu as joué contre nous aujourd’hui, 2 penaltys? Et puis le deuxième penalty ce n’était pas un penalty », il m’a dit carrément de quitter devant lui. Moi aussi je lui ai dit de ne pas me répondre de la sorte, mais je ne me suis pas jeté sur lui, je ne l’ai même pas touché. Il y avait des policiers entre nous. Horoya et beaucoup d’autres clubs ont joué ici mais on n’a pas eu de problème, pourquoi la renaissance? Ce qu’ils ont fait ce n’est pas bon, je connais renaissance leur entraîneur c’est mon grand frère, il a été mon entraîneur. On a reçu beaucoup de clubs ici mais il n’y a pas eu de bagarres. Aujourd’hui le côté arbitral n’était pas bon», a-t-il clamé.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap