Un camion-benne a causé la mort d’une personne avant de s’écraser dans une pharmacie à Dabompa.

1 month ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Dans la nuit du 15 au 16 avril 2024, un tragique accident de la route a eu lieu à Dabompa, plus précisément au rond-point de Tamisso dans la commune urbaine de Tombolia, faisant une victime mortelle. Le camion, venant de la transversale numéro 8, a percuté un motocycliste avant de finir sa trajectoire dans une officine pharmaceutique située au rond-point de Tamisso.

D’après les témoignages recueillis sur les lieux, le conducteur du camion a été sérieusement blessé lors de l’accident et se trouve actuellement hospitalisé à Donka. La famille de la victime attend des nouvelles du propriétaire du camion. Un neveu de la victime a partagé les détails de la manière dont il a été informé de l’accident. Il a été contacté vers 1 heure du matin pour être informé du décès de son oncle suite à l’accident.

« Je suis allé à l’hôpital où le corps avait été emmené pour confirmer le décès. On m’a dit que le chauffeur avait été gravement blessé et qu’il avait été transporté à l’hôpital Donka. Mais jusqu’à présent, nous n’avons pas pu obtenir d’informations malgré notre désir de communiquer avec lui. Pour l’instant, nous nous en remettons à la volonté divine. Ce que nous demandons avant tout aux autorités, c’est d’interdire aux camions de descendre les transversales. Cela concerne tous les Guinéens ; nous sommes confrontés à de telles tragédies du jour au lendemain. Il est donc impératif d’appliquer la loi. Nous demandons à l’État de protéger les citoyens de ces accidents. Mon oncle venait de fermer sa boutique à Sangoyah et était sur sa moto Apache lorsqu’il a été heurté par le camion. C’est principalement le choc à la tête qui lui a été fatal. Il rentrait chez lui tranquillement », a confié Abdoulaye Bah, le neveu de la victime.

Alerté par les cris des citoyens, Niankoye Nestor Loua a réussi à sauver sa vie en se réfugiant dans l’antichambre de la pharmacie. Il décrit son échappée de l’accident : « Vers 22 heures 45, j’étais dans la pharmacie. J’avais cessé la vente pour des raisons de sécurité, entre autres. Soudain, alors que je m’apprêtais à fermer, j’ai entendu des cris à l’extérieur. En levant la tête, j’ai vu un camion foncer à toute vitesse. J’ai réalisé que son système de freinage était défectueux. Sans hésiter, je me suis enfui vers le bureau. C’est alors que le camion a défoncé le mur et a pénétré en plein cœur de la pharmacie », raconte Gnakoye Nestor Loua, assistant à la pharmacie.

Il est à noter que ces deux dernières semaines, les accidents de la route sont devenus de plus en plus fréquents à Conakry et dans le reste du pays. Les autorités locales de Dabompa ont rapidement fait appel aux autorités supérieures pour instaurer de nouvelles mesures visant à réduire les accidents de la route.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap