Société : la prostitution prend de l’ampleur à Coyah

1 month ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

La prostitution est une pratique qui prend de l’ampleur dans la préfecture de Coyah, précisément au quartier Somayah mosquée dans la commune urbaine, a-t-on constaté.

Aprè un constat que nous avons effectué, ce sont dans plusieurs motels des quartiers, connus par leur réputation, à savoir le Baobab, le Manguier et Jérusalem où, se déroulent le commerce des jeunes filles dont l’âge varie entre quatorze (14) et trente (30) ans.

Assise en train de prendre son verre, dans la nuit du mardi, 16 janvier 2024, au motel » le Manguier « , une travailleuse de sexe, a déclaré sans détour que leur clientèle a drastiquement baissé suite à l’explosion des hydrocarbures qui a provoqué la crise de carburant en Guinée.

« Actuellement ça ne marche pas, même pour gagner un client, c’est un casse-tête parce que nous qui venons chercher notre quotidien, sommes nombreuses ici. Depuis qu’il y a eu l’incendie au dépôt du carburant à Conakry, cela a affecté notre clientèle, ces derniers temps. Pourtant, c’est ici que nous venons, nous débrouiller pour subvenir à nos besoins, vu que nous venons des familles démunies. Avec ces nouvelles qui s’annoncent dans les parages, face à la fermeture et la démolition des motels non agréés, je ne saurais que dire. », s’est-elle lamentée.

Selon l’interlocutrice, le prix de passe varie entre 50.000GNF et 60.000GNF et la chambre à 20.000GNF seulement.

Aux dires des citoyens de la localité, si les autorités ne prennent pas leurs dispositions face à ce fléau, plusieurs générations risquent d’être touchées car, disent-ils, aux alentours de ces motels, se déroulent la délinquance juvénile de tous genres.

Mamadou Djiwo Bah pour guineeTimes.com 

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap