Sénégal : Macky Sall se défend d'être responsable du chaos électoral

3 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le président du Sénégal a déclaré à la BBC qu'il ne regrettait pas d'avoir retardé les élections de cette année, une décision qui avait déclenché des manifestations meurtrières


Le vote aura donc lieu dimanche, un mois après la date initialement prévue.


Macky Sall a déclaré qu'il n'avait pas pris cette décision seul, mais qu'il répondait aux préoccupations exprimées par les parlementaires.


« Si l'Assemblée nationale n'avait pas voté la loi et renvoyé le dossier devant moi, il n'y aurait pas eu de rapport de l'élection », a-t-il déclaré. Il a ajouté : "Je suis vraiment surpris par les jugements de valeur portés sur moi. Si je voulais rester, je serais simplement candidat. En Afrique, tout le monde peut avoir cinq mandats s'il le souhaite.


Le président Macky Sall a déjà effectué deux mandats, soit le maximum autorisé par la constitution sénégalaise.


Dans l'entretien qu'il a accordé à la BBC, il a réitéré sa promesse de ne pas dépasser la durée de son mandat.


"Si le prochain président n'est pas élu le 24 [mars], je partirai de toute façon le 2 avril. C'est la date limite et je n'ai pas l'intention de rester un jour de plus", at- il a déclaré.

Africanews

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap