Procès du 28 septembre : Rejet de la demande de libération de Mamadou Aliou Keita

1 month ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le tribunal criminel de Dixinn, temporairement relocalisé à Kaloum, a été poursuivi ce 16 avril 2024, pour sa deuxième journée, la confrontation entre les accusés et les victime


Lors de cette séance, le juge Ibrahima Tounkara a convoqué à la barre Mamadou Aliou Keita, accusé d'avoir commis une violation sur Assyatou Bah pendant les événements tragiques du 28 septembre. Bien qu'Assyatou Bah ait été également appelée à témoigner, son avocat a informé le tribunal qu'elle était malade et réticente à une confrontation directe avec Keita, ayant déjà témoigné contre lui précédemment.


Face à l'absence de la victime, la défense a plaidé pour une libération provisoire de Keita, argumentant qu'elle ne pouvait se présenter. Cependant, le ministère public, soutenu par les avocats de la partie civile, a insisté pour que les déclarations antérieures de Bah soient suffisantes, invoquant des préoccupations sécuritaires pour elle.


Après délibération, le tribunal a décidé de rejeter la demande de libération provisoire, soutenant ainsi la position du parquet et de la partie civile.


Mamadou Aliou Keita, un gendarme présent lors du rassemblement du 28 septembre au stade, reste en détention. Ce rassemblement était une mobilisation des forces vives de Guinée opposées à une éventuelle candidature du capitaine Moussa Dadis Camara.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap