Le RPG souhaite l’organisation couplée des élections d'ici 2025

1 month ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Depuis la dissolution du gouvernement de Dr Bernard Goumou, des doutes s'installent chez la plupart des politiques quant à l’organisation des élections. Si certains qualifie cela comme une manière pour le CNRD de gagner encore du temps, quoiqu’il en soit d’autres souhaitent l’organisation couplée des élections pour selon eux sortir de cette transition qui n'a que trop durée.

Réuni en assemblée générale ce samedi 24 février 2024, les responsables du bureau exécutif du RPG AR-EN CIEL se disent préoccupés de l’organisation des élections alors qu’il ne reste plus que 10 mois conformément au chronogramme de la transition fixé en commun accord entre le CNRD et la CEDEAO.

Interpellé par les hommes des médias sur la dissolution du gouvernement de Dr Bernard Goumou, Marc Yombouno a fait savoir que ce sujet n’est pas une affaire du RPG. Selon lui, ce qui préoccupe son parti c’est le respect du chronogramme de la transition. « La dissolution du gouvernement est une cuisine interne. Ce que demande le RPG, c’est le respect du chronogramme des 24 mois. Il reste maintenant 10 mois. Si certains ont dit que c’est pour prendre un souffle nouveau ou bien un nouvel élan, c’est très bien ! Mais, que ce souffle soit pour le respect des 10 mois qui restent. » a-t-il souhaité

Se référant des pays voisins qui ont réussi à organiser des élections couplées, l’ancien ministre du commerce sous le régime de l’ancien président Alpha Condé estime que le CNRD peut faire comme ces pays. « Nous avons besoin d’une nouvelle Constitution acceptable et inclusive. Nous avons besoin de la réalisation de toutes les élections, y compris la présidentielle avant fin décembre 2024. La semaine dernière, on parlait de ceux qui demandent si les élections auront lieu ? Nous, on dit non ! C’est une question de volonté. Toutes les dernières élections qui ont été réalisées en Sierra Leone et en RDC Congo, étaient triplées. C’était trois élections à la fois. Est-ce que pour les 10 mois qui restent, on ne peut pas faire cela ? » s’est-il interrogé.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap