Le RPG Arc-en-ciel s'oppose à la dissolution des conseils communaux

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE
La dissolution des conseils communaux est mal perçue par les acteurs sociopolitiques guinéens. Abordant dans le sens de la déclaration des forces vives de Guinée, le RPG Arc-en-ciel, parti de l'ancien président Alpha Condé a vigoureusement protesté contre la décision de la junte militaire décidant de remplacer les conseillers communaux par des délégations spéciales. En assemblée générale ce samedi 30 mars 2024, les responsables dudit parti n'ont pas caché leur colère envers cette décision. Lansana Komara, membre du bureau politique national du parti a estimé que les autorités en place ne se sont basées sur aucune base légale pour dissoudre les conseils communaux élus par le peuple. “Nous nous opposons catégoriquement à la mise en place des délégations spéciales. Nous avons dit et nous réitérons que nous refusons cette décision. Il y a une déclaration des forces vives qui s'oppose à cette décision. Nous aussi, nous leur emboitons le pas, comme membre des forces vives. Nous sommes d'accord avec eux pour rejeter avec la dernière énergie le forcing que le pouvoir est entrain de faire. On ne peut en aucun cas dissoudre tous les conseillers communaux du pays. Y a au moins 300 et quelques communes rurales, 38 communes urbaines, vous pouvez dissoudre tout ça d'un revers de la main, pour mettre quoi à sa place et quand ? C'est une manière de prolonger encore la transition. C'est pourquoi nous demandons encore aux dirigeants actuels d'ouvrir les yeux et de revenir à des meilleurs sentiments parce que cette méthode ne marchera pas du tout” Pour rappel, la décision a été prise le 27 mars 2024, par décret du président de la transition le Général Mamadi Doumbouya. Désormais ce sont les délégations spéciales nommées par l'État qui géreront les affaires courantes des communes.
Read Entire Article
Articles - News - SiteMap