Hausse des prix des denrées sur le marché : les cris de cœur des citoyens

3 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Suite à la hausse des prix des denrées alimentaires en Guinée, les citoyens qui vivent un véritable calvaire ne cessent de se plaindre. Dans la capitale où nous avons interrogés certains citoyens, l'inquiétude est de trop.



Le riz, le sucre, l’huile, l’oignon ont connu une augmentation des prix dans les marchés. Les plaintes se multiplient dans une conjoncture assez compliquée.


Pour ce citoyen qui interpelle le autorités, les prix des marchandises ne font que grimper.


" Ça fait mal, ça touche le cœur. Je viens d’acheter un litre d’huile d’arachide à 15 000 NF. Il y a eu hausse. Et surtout la situation du carburant, parce que tout est accentué sur le prix de carburant. Qu’ils nous aident à diminuer ou revoir les choses ", sollicite Mariame Baldé. 



De son côté, ce commerçant dit être inquiet de cette situation.

" le prix de la graine est trop. Nous prenons pour revendre et les acheteurs se plaignent beaucoup. Nous demandons au gouvernement de revoir ce secteur. Ce qu’on revendait à 300 000 NF, est monté à 350 000 NF, sans intérêts. Vu les frais de transports qui ne sont même pas ajoutés, si les sacs viennent dans notre magasin, comment nous allons revendre ?", s'interroge Ousmane Condé.


Cette augmentation des denrées de première nécessité intervient au moment où le pays est secoué par la crise économique qui découle de l'incendie du dépôt d’hydrocarbure de Kaloum avec les conséquences qu'il a laissé.

Mamadou Djiwo Bah pour guineeTimes.com 

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap