Dissolution du gouvernement : « La machine semblait être un peu grippé » estime Bogola Haba

3 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Depuis l’annonce de la dissolution du gouvernement de la transition, les réactions fusent de partout. Les réactions sont diversement apprécié par les acteurs politiques guinéens. Si certains planent de doutes sur cette dissolution certains quand même trouvent raisonnable ma décision du Général des corps d’armées Mamady Doumbouya. C’est le cas notamment du coordinateur National pour la Défense de la Transition (FNDT).

Pour Kéamo Bogola Haba, coordinateur national du Front National pour la Défense de la Transition (FNDT), la dissolution du gouvernement est une occasion pour dit-il aux guinéens de se retrouver autour de table discuter de l’intérêt de la nation.

« C’est une opportunité que le Général Mamadi Doumbouya a donné pour ouvrir le dialogue entre guinéens et avec nos partenaires et amis autour de la redéfinition du contenu et du chronogramme précis de la transition ainsi que l’équipe gouvernementale qui terminera le boulot pour un atterrissage en douceur à la satisfaction de tous. C’est aussi un moment idéal de réflexion, de méditation et de prières pour que Dieu lui-même guide les décisions qui seront prises par les autorités et les guinéens pour faire face à cette deuxième partie de cette transition de la dernière chance. »

À la question de savoir si la dissolution du gouvernement de Dr Bernard Goumou n’est autre qu’un moyen de proroger le chronogramme de la transition, l’interlocuteur pense le contraire. « La machine semblait être un peu grippé après 30 mois de gouvernance. Nous avons absolument besoin de cette fenêtre de mi-transition pour se parler objectivement en frères et sœurs pour mettre fin à l’incertitude sur la durée et l’agenda non partisan de cette transition qui devrait tenir compte des objectifs non politiques des militaires et les attentes de la classe politique. »

Il faut noter que le Général Mamadi Doumbouya ne s’est pas seulement limité à la dissolution du gouvernement. Il a aussi pris des mesures conservatoires en demandant au ministres du gouvernement de Dr Bernard Goumou de restituer les véhicules de service et d’escorte des membres du gouvernement dissous au Garage du Gouvernement sans délais ; le gel des comptes bancaires ; de restituer tous les documents de voyage au Secrétariat Général de la Présidence ; de remettre les cachets aux intérimaires désignés et la démobilisation de tous les gardes du corps et aides de camp.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap