Côte d’Ivoire, PDCI : Tidjane Thiam pour perpétuer l’œuvre de Félix Houphouët Boigny

2 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le financier Tidjane Thiam prend la tête du PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire). Âgé de 61 ans, l’ancien ministre, élu avec plus de 96% des voix, remplace Henri Konan Bédié.

C’est au cours d’un congrès qui s’est tenu à Yamoussoukro que la PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) a désigné Tidjane Thiam pour présider aux destinées de la formation politique. Le financier a remporté les élections sur un score sans appel. Élu avec 96,48% des voix, il succède à Henri Konan Bédié, décédé le 1er août dernier.

L’homme devient le troisième président élu de l’histoire du PDCI. La formation politique a été fondée en 1946, par Félix Houphouët Boigny qui fut le premier président. Henri Konan Bédié prendra par la suite les commandes avant que Tidjane Thiam ne soit désigné pour diriger le plus vieux parti de Côte d’Ivoire. Il a ainsi la lourde mission de perpétuer l’oeuvre de Félix Houphouët Boigny.

Les engagements de Tidjane Thiam

« Nous sommes une famille. Et dans une famille, chaque voix compte. Nous sommes une équipe et notre réussite dépendra de notre collaboration et de notre détermination commune », a déclaré celui qui a réussi à redresser le Crédit Suisse en seulement cinq ans. Non sans décliner ses ambitions.

« Dans les mois et les années à venir, je m’engage à travailler en étroite collaboration avec vous en favorisant la transparence, la démocratie interne et le respect mutuel. Nous avons besoin de tout le monde et nous ferons appel à tout le monde », a déclaré Tidjane Thiam, sous les salves d’applaudissements. Il avait en face, son unique rival, le maire de Cocody, Jean-Marc Yacé.

Ramener le PDCI au pouvoir

Il faut signaler que son élection a rencontré quelques difficultés. Alors que le PDCI avait prévu la tenue de son 8ème congrès, le samedi 16 décembre 2023, la justice a annulé l’évènement. Des tiraillements quant à la question de la succession de Henri Konan Bédié ont conduit à cette annulation. Ce, après que des militants ont saisi la justice pour empêcher la tenue du congrès.

A la veille de l’événement, le Tribunal de grande instance d’Abidjan a pris une ordonnance en référé pour suspendre le congrès. Il a fallu que les plaignants retirent leur requête auprès du juge pour que ce dernier autorise le congrès. Le vote a finalement eu lieu hier. Tidjane Thiam qui se projette désormais vers l’élection présidentielle de 2025. Il n’avait pas caché son ambition de ramener le parti au pouvoir.

Par Etienne Dione pour GuineeTimes.com

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap