Yaya Kairaba Kaba, ministre Justice : “je refuse d’admettre que ces incendies sont dus uniquement… au court-circuit”

4 days ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Suite aux incendies répétés à Conakry et dans l’arrière pays qui touchent depuis plusieurs mois des sites stratégiques de l’administration publique et les

centres d’affaires, le cabinet du ministre de la Justice et des Droits de l’homme a initié une rencontre avec les services centraux et les services régionaux de la police judiciaire élargie à l’EDG, à la protection civile et à d’autres services mais aussi le Procureur Général près la Cour d’Appel de Conakry afin qu’ils se penchent sur les causes de ces incendies et éventuellement apporter des solutions.

C’est dans cette optique que le Garde des Sceaux a effectué le déplacement pour prendre part à cette réunion qui s’est tenue ce jeudi 16 mai 2024, à la Cour d’Appel de Conakry pour apporter son orientation, exprimer les soucis de la première autorité en l’occurrence le général  Mamadi Doumbouya ainsi que le Premier ministre Amadou Oury Bah et l’ensemble des membres du gouvernement.

À en croire Yaya Kaïraba Kaba, “ces éléments douloureux sont en lien avec les cas d’incendies qui deviennent vraiment récurrents et dévastateurs au point que la conscience nationale ne peut pas être indifférente. Parce qu’en ma qualité de Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’homme , je suis le premier chef de tous les parquets. Alors j’ai réuni mon cabinet pour réfléchir sur cette douloureuse situation, faire des éléments de propositions pouvant être bénéfiques à l’ensemble de la population. C’est dans cet exercice que mon conseiller technique monsieur Eric Le Grand m’a fait un memo, et à la suite de ce memo  j’ai cru réunir tous les parquets sous l’autorité du parquet général et associer les officiers de police judiciaire, de la protection civile à l’effet que de leur expertise des solutions ou tout au moins des esquisses de solution puissent être trouvées pouvant être véritablement des ballons d’oxygène pour la population ».

Poursuivant, le patron de la Justice croit  savoir que ce phénomène cauchemardesque retient l’attention au plus haut niveau et requiert une urgence quant à la solution qu’il faut apporter.
« Tous les moyens de communication sont bons parce que ces incendies qui se produisent fréquemment ne sont pas seulement à mettre à mon sens sur le court-circuit , je refuse d’admettre que ces incendies sont dus uniquement et exclusivement au court-circuit, ces incendies ont d’autre origine. Il y a d’autres choses qui se cachent derrière ces incendies et c’est ce que nous voulons découvrir et c’est ce que nous voulons découvrir et solutionner. Donc la mise en œuvre d’un numéro vert est une très bonne initiative et de tous moyens de communication permettant aux enquêteurs de non seulement situer les causes mais éventuellement mettre la main sur les présumés auteurs de ces cas d’incendie ».

Mamadou Yaya Barry

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap