Voyage de courtisans à l’extérieur : Suspicion dans la Cour royale ? (Sous le cocotier du Lynx N° 1588)

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

J’étais tranquillement couché dans mon hamac, en train de balancer sous le cocotier, le chapeau de paille sur le visage, lorsqu’on m’a dérangé avec cette histoire d’interdiction de voyage signifiée à certains courtisans de la Cour royale.

La suspicion a atteint un tel degré dans la Cour royale que désormais, certains courtisans seraient à surveiller comme du lait sur le feu. Les intéressés sont soupçonnés de vouloir profiter de la première occasion de voyage, pour jeter l’éponge comme l’a fait le super courtisan de la Cour qui avait simulé des consultations sanitaires en Italie pour ne plus revenir. Pour éviter pareilles déconvenues, le Gros Sofa et ses proches auraient cru devoir mettre un terme à tous voyages à l’extérieur à certains de ces grognons tapis dans le buisson. Désormais, les sorties ne sont réservées qu’à ceux qui montrent pattes blanches, les fidèles parmi les fidèles comme on les appelle là-bas. Et des mauvaises langues susurrent qu’ils ne sont pas nombreux mais ils sont très efficaces.

Dans les royaumes ténébreux et obscurs, les Souverains aiment toujours se fabriquer une opposition au sein même de leurs rangs. C’est une politique du « diviser pour régner » qui leur permet de maîtriser la situation. C’était, semble-t-il, une des particularités du Souverain déchu dont le Gros Sofa semble avoir hérité et intégré dans ses rapports avec ses courtisans. Euh oui ! A moins qu’on se soit trompé sous le cocotier.

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap