Voulant se rendre à Bamako pour assister aux obsèques de Soumaïla Cissé, Cellou Dalein Diallo bloqué à l’aéroport de Conakry

2 weeks ago 26

Par LEDJELY.COM30 décembre 202030 décembre 2020

Visiblement, on n’en a pas fini avec la série de bloquages à l’aéroport international de Gbessia-Conakry des adversaires du régime en place ! Après Sidya Touré, Ibrahima Abé Sylla, Mohamed Tall, Hadja Halimatou Dalein Diallo (son épouse) ou encore le chanteur Thierno Mamadou, c’est au tour de Cellou Dalein Diallo, le principal adversaire du président Alpha Condé, de se voir empêcher de voyager.

Le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée UFDG) qui revendique sa victoire à l’élection présidentielle du 18 octobre dernier voulait se rendre Bamako pour prendre part aux obsèques de son ami Soumaila Cissé, le leader de l’opposition malienne, décédé la semaine dernière de COVID-19, dont le corps y est attendu demain jeudi, et l’inhumation prévue le vendredi prochain après la grande prière.

« Lorsque le directeur du protocole du président Cellou s’est présenté au comptoir de Air Sénégal avec le passeport et le billet de ce dernier, il lui a été notifié que sur instruction du commissaire de l’aéroport la compagnie n’était pas autorisée à faire les formalités de Mamadou Cellou Dalein Diallo. Le directeur du protocole s’est alors mis à rechercher le commissaire pour avoir des clarifications. Après une heure et demi d’infructueuses tentatives de rencontrer l’officier de police, il se résout à renoncer et vient attendre Cellou Dalein au parking. À l’arrivée de Cellou Dalein, le personnel de Air Sénégal lui répète ce qu’il avait dit au directeur du protocole. Le président Cellou Dalein se dirigea vers le bureau du commissaire. Mais ce dernier était introuvable jusqu’à la fermeture du vol. C’est ainsi qu’il décida de revenir tranquillement à la maison, déçu d’avoir été empêché, arbitrairement, d’aller à Bamako, accompagner son ami “SOUMI” à sa dernière demeure », a expliqué Joachime Baba Millimono directeur adjoint de la communication de l’UFDG.

Toujours selon M. Millimono, Cellou Dalein Diallo ne cache pas sa déception après cet empêchement de sortie du territoire national. « Je suis d’autant plus déçu que j’avais accepté d’être inscrit sur la liste de ses amis qui devaient prendre la parole pour témoigner et lui rendre hommage », a déclaré l’ancien Premier ministre cité par son collaborateur.

Balla Yombouno 

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap