Voici le résumé des grandes annonces de la Charte nationale de la transition en Guinée :

3 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le CNRD a publié ce lundi la Charte nationale de la transition en Guinée.  Ce document constitue « la principale source légale de référence pendant toute la durée de la Transition ». Le colonel Mamady Doumbouya, ordonne son « exécution comme Loi fondamentale de la République de Guinée jusqu’à l’adoption d’une nouvelle constitution ».

Cette charte est composée de 13pages et subdivisée en 84articles. Dedans, on notre entre autres que le pardon et la réconciliation ; le patriotisme et la loyauté ; l’inclusion et la fraternité sont les valeurs et principes qui doivent guider cette transition. Parmi ses missions, on peut citer « l’élaboration d’une nouvelle constitution et son adoption par referendum, l’organisation des élections locales et nationales libres et transparentes, etc.


S’agissant des organes de la transition, le document indique qu’il y’a le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD), le président de la transition, le gouvernement et le conseil national de la transition (CNT).

La charte précise que le président de la transition, les membres du gouvernement ne sont pas éligibles aux futures élections locales et nationales.

Nommé par le président de la transition, le Premier ministre est une personnalité civile reconnue pour ses convictions et ses compétences avérées. Après sa prise de fonction, il doit soumettre une feuille de route dans un délai de trente jours.


Composé de 81 membres, le CNT est l’organe législatif de la transition. Composé des partis politiques, de l’armée, des confessions religieuses, des organisations de presse, de la société civile, les coordinations régionales, les Guinéens de l’étranger etc, il élabore le projet de constitution. Il est dirigé par un président qui est assisté par deux vice-présidents.

 

Ils sont tous nommés par le président du CNRD.

La durée de la transition n’a pas été fixée dans cette charte. Elle fera l’objet de discutions ultérieures avec les forces vives de la nation.

L’initiative de la révision de la charte appartient concurremment au président de la transition et au 2/3 des membres du CNT.

MSC, guineetimes.com  

 

 

 

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap