Viol sur une mineure de 13 ans à Gbessia : un jeune artiste mis à l’indexe

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

La Direction générale de l’Office de Protection du Genre, de l’Enfance et des Mœurs (OPROGEM) a présenté ce vendredi 8 octobre un jeune d’une trentaine d’années accusé d’avoir engrossé une fille de 13 ans.

Dans sa présentation, la Directrice générale adjointe de l’OPROGEM, Commissaire Marie Gomez a rappelé que la fille était allée pour lancer une commande de gâteau d’anniversaire en compagnie de sa copine quand elle a été abusée par le jeune artiste et pâtissier. « Elle est enceinte et elle a à peine 13 ans. Sa grossesse a été confirmée par la médecine légale qui atteste qu’elle a subi le viol », a-t-elle expliqué.

D’après la Commissaire Marie Gomez, son institution a rencontré assez de difficultés pour interpeller l’accusé dans ce viol. « Quand il a reçu la première convocation, il est allé menacer les parents de la fille avec le couteau en main. Grâce à la collaboration du Commissariat Central de Gbessia et une implication personnelle du chef de quartier, nous n’avons pu mettre main sur lui que le 4 septembre 2021. Au cours de son audition, il a reconnu les faits et les minutes qui suivent, il sera mis devant le parquet compétent », a-t-elle dit.

Interrogé, l’accusé Houssein Bangoura artiste arrangeur du son et pâtissier a nié en bloc les accusations.  « Cette fille est venue lancer une commande de gâteau d’anniversaire. Elle était avec sa copine. Je ne comprends pas comment elle peut m’accuser et dire que je suis l’auteur de la grossesse. Elle a le même âge que mon premier garçon (…). J’ai été voir ses parents pour leur dire que je ne suis pas l’auteur de la grossesse de leur fille.

Si j’ai touché cette fille, que je couche avec ma propre mère et mes deux filles. Je ne suis jamais allé chez elle avec le couteau en main. Les gens peuvent témoigner. Je reconnais qu’elle est venue chez moi mais je ne l’ai jamais touchée. Si on me condamne dans cette affaire, Dieu est grand.

Mais n’étant pas coupable, je vais poursuivre la famille et la fille. Comment je peux coucher avec une fille de 13 ans. Je suis formateur de danseuses. Je n’ai vu la fille que deux fois. Je reste fort et ainsi va la vie. Si je suis l’auteur de la grossesse, le test de l’ADN ne mentira pas et je vais poursuivre la fille et sa famille en justice », s’est-il défendu devant les journalistes.

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap