Viol sur mineur : Laye Sékou Condé connaît, reconnaît les faits

6 days ago 23

Il était dans les mains de l’OPROGEM, (Office de Protection du Genre, de l’Enfance et des Mœurs) depuis la semaine dernière. Laye Sékou Condé, la quarantaine, est accusé d’avoir violé, puis engrossé sa fille de 15 ans. Il a été présenté à la presse ce 7 juin, dans les locaux de l’Office à Kaloum. Le présumé auteur de l’inceste a reconnu d’emblée le viol pas être l’auteur de la grossesse : «Oui, nous avons eu des rapports ensemble trois fois, mais c’était après un avortement. Sa mère l’avait appelée pour qu’elle aille au village, parce qu’elle est canaille, je lui ai dit non : parce que je ne veux pas qu’elle aille se marier au village. Alors, sa mère m’a demandé de veiller sur elle, car elle ne veut pas qu’il lui arrive quelque chose…»  

Laye Sékou Condé nie cependant être l’auteur de la grossesse que la fille portait. Il révèle aussi avoir adopté la fille : «C’est un petit qui l’a enceintée… Je suis allé la faire avorter de la grossesse, pour ne pas que sa mère l’apprenne, vu qu’elle m’avait prévenu. Ce n’est pas ma propre fille, moi, je l’ai juste élevée. C’est la fille d’un frère dans la famille. Mais ce n’est pas non plus mon frère de lait. La fille a grandi avec moi. C’est quand je me suis disputé avec une personne dans le quartier, cette dernière a fait sortir cette affaire, en m’accusant d’avoir enceinté la fille».

Laye Sékou Condé pourrait, dans les prochains jours, être présenté à un juge et mis sous mandat de dépôt, en attendant son procès.

Yacine Diallo

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap