Urgent-Manifestation à Dabola contre un décret d'Alpha Condé : "On ne veut pas de Gnalen..."

2 weeks ago 33

CONAKRY-Le récent décret du Président Alpha Condé fait des grincements de dents ! Ce mardi 30 mars, le Chef de l'Etat a pris un décret mutant plusieurs préfets. Ainsi, madame Gnalen Condé a quitté Fria où elle était décriée, pour la ville de Dabola, le centre du pays.

Sauf que là aussi, manifestement elle ne fait pas "bonne presse" chez les citoyens qui gardent un "triste" souvenir d'elle, dans cette ville.

Ce mercredi 31 mars 2021, de nombreux citoyens sont sortis pour exprimer leur désapprobation par rapport au retour de cette administratrice territoriale dans cette ville, a-t-on appris. "Nous ne voulons plus du retour de Gnalen ici", s'est exclamé une manifestante au téléphone d'Africaguinee.com.

Lire aussi-Administration du territoire : Alpha Condé mute plusieurs préfets…

En lieu et place de Gnalen Condé, les manifestants exigent le retour de son prédécesseur, Ibrahima Barboza Soumah, dont les actions sont salués, mais qui a été muté à Dinguiraye au même poste.

«  La ville de Dabola se réveille avec un regret total, tout le monde sait dans quelles conditions, Gnalen Condé était partie. Si on la ramène je ne pense pas que ça soit une bonne chose. Les gens en parlent partout dans la ville…  Nous ne sommes pas contents. Le président a été mal conseillé pour ramener Gnalen, elle ne peut lui rendre service ici» explique un jeune de Dabola en colère.

Un autre d'enfoncer le clou : « Le décret  qui a ramène Gnalen Condé  comme préfet de Dabola n’a pas fait de la joie dans la préfecture ici. Les gens ne sont pas contents vous devez savoir que ce n’est pas son premier passage ici. Il faut le dire franchement les gens ne sont pas à l’aise, le temps qu’elle avait fait à Dabola ici, les relations n’étaient pas au beau fixe avec la communauté. Son départ avait été un soulagement » explique M.M.K, un autre jeune de Dabola.

Selon nos informations toute la ville de Dabola est paralysée en ce moment. La route nationale est également bloquée par les manifestants, qui promettent d'être dans la rue, jusqu'à la satisfaction de leurs revendications.

Nous y reviendrons !

Alpha Amadou BARRRY

Correspondant régional d'Africaguinee.com

A Faranah

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap