UFDG : le vice-président du parti Fodé Oussou Fofana lance un appel au Gal Doumbouya

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE
Dr Fodé Oussou Fofana à l'occasion de l'assemblée hebdomaire du 11 mai 2024

« Le général doit accepter de libérer immédiatement la presse. Il n’y a pas de démocratie sans la presse. Les journalistes sont ceux qui démasqueront ces ministres corrompus. Je lui demande humblement de faire un geste d’apaisement pour que les leaders en exil rejoignent leur pays dans le but de discuter entre hommes »

Lors de l’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (Ufdg) tenue ce samedi 11 mai 2024, le vice-président du parti, le Dr Fodé Oussou Fofana, a invité le président de la transition à se méfier de son entourage civil. Il estime que le chef de la transition devrait écouter les militaires se méfier des civils.

« Ils (les civils, ndlr) parlent de complot. Personne n’est complotiste. Personne n’est contre Mamadi Doumbouya. Tous les chefs d’État que nous avons eus dans ce pays sont venus avec la volonté d’aider ce pays. Malheureusement, on les prend en otage. Ils sont pris en otage par des ministres dans le but de s’enrichir, de construire des immeubles en 2 ou 3 mois, c’est tout. Quand le président parle d’élections, ils disent non ! Ces gens n’aiment pas le colonel Mamadi Doumbouya. S’ils l’aimaient, ils devraient l’aider à rentrer dans l’histoire de ce pays. Le Général doit écouter les militaires qui l’entourent et oublier ces civils-là. Les civils qui sont près de lui ne veulent que leurs intérêts. Le général doit accepter de libérer immédiatement la presse. Il n’y a pas de démocratie sans la presse. Les journalistes sont ceux qui démasqueront ces ministres corrompus. Je lui demande humblement de faire un geste d’apaisement pour que les leaders en exil rejoignent leur pays dans le but de discuter entre hommes. Mon général, ces ministres civils ne vous aiment pas, ils veulent leurs intérêts. Lorsque les choses iront mal, ils seront les premiers à vous disqualifier« , a-t-il martelé.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap