Tribune: « Les soutiens de Cellou ont réussi à faire admettre, qu'il n'y a de justice que lorsque leur chef reste à Dixinn.» par Jacques Lewa Leno

2 months ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Une manifestation contre un déguerpissement. Les soutiens de Cellou ont réussi à faire admettre, qu’il n’y a de justice que lorsque leur leader reste à Dixinn. Il n’y a de justice et de vérité, que lorsqu’on le laisse faire ce qu’il veut. Il n’y a de démocratie, que lorsqu’il est vraiment chef et qu’eux mêmes, en toute logique, se permettent de tout. La récupération des domaines de l’Etat qui se fait, non à la perfection ; nous admettons, pouvait toucher tout le monde en Guinée. Le CNRD serait resté le même sauveur du 5 septembre 2021. Mais depuis qu’il a cru bon de regarder dans leur camp, il est sorti des cœurs. Et comme d’habitude, ils reprennent la voie de la rue.


C’est ce que veut le Président de l’UFDG lui-même. D’ailleurs, si ses militants pensent qu’il a toujours raison, lui a son tour pense que ses militants sont des agneaux. Des agneaux si doux, inoffensifs. Agissant de manière pacifique pour réclamer leurs droits. De sa conception et de notre constat voyons. Rien que pour la journée d’hier : de manière pacifique, ils ont érigé des barricades sur la route le prince et brulé des pneus. De manière pacifique, ils ont arraché une caméra de surveillance. De manière pacifique ils ont détruit les engins de Guicopres. Et de manière pacifique, ils ont- blessé un policier.


Cellou Dalein Diallo est vraiment un homme de paix. Il est très attaché à la démocratie, la justice et l’Etat de droit. Hier, une décision de justice donne raison à sa famille, dans l’affaire qui l’oppose à la famille Gneloye. Pour ce coup, le droit a été dit. Et c’est le tribunal de première instance de Dixinn qui a condamné Ousmane et Fatou Gneloye pour des injures graves, condamnés bien avant par l’opinion nationale, qui le renvoie à mieux se pourvoir dans sa démarche de contestation de la décision du patrimoine bâti public. Mais comme on le sait, le tribunal de Dixinn a mal fait sur ce coup, parce que dans ce pays, le seul qui mérite d’avoir raison, c’est Cellou Dalein Diallo.


Cellou n’aime pas la violence. Alors que Sidya, dans la même situation que lui, appelait ses militants à s’abstenir de toute manifestation, lui il demandait à ses militants de ne pas céder à la provocation. Vous le savez, ses agneaux ne provoquent personne. Ils sont tranquilles dans leurs Hamdallaye, Bambéto, Coza, Wanindara, Cimenterie. Souvent, ce sont les policiers et gendarmes qui partent les provoquer. Cellou n’aime pas ça. C’est pourquoi, hier encore, il a laissé faire, pour que ses agneaux si doux, montrent leur caractère inoffensifs en jetant des pierres partout.


Soyons sérieux. Un homme qui se dit attaché à la paix peut se conduire ainsi pour une maison qu’il dit avoir acheté ? Un homme attaché à la démocratie et à la justice, peut refuser d’admettre que la vérité n’est pas toujours dans son camp ? Un leader, peut-il avoir pour seule arme de combat politique la rue ? Puisqu’il ne change pas, il n’en a pas envie, l’Etat doit tout au moins protéger les guinéens, face aux agissements des agneaux de Cellou Dalein Diallo.

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap