Transition en Guinée : Le président du Niger Mohamed Bazoum exprime son souhait

3 months ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le président du Niger Mohamed Bazoum se dit surpris du renversement d’Alpha Condé. Il pensait que l’ancien président « contrôlait et maîtrisait l’armée. Ce qui n’était manifestement pas le cas ».

« Alpha et nous n’étions pas d’accord à propos de son troisième mandat. C’était de notoriété publique. Le président Issoufou le lui avait dit en toute camaraderie et il l’avait très mal pris, au point de nous considérer comme ses ennemis et de financer contre moi le candidat de l’opposition, Mahamane Ousmane. Ai-je été surpris ? Oui, en ce sens que je pensais qu’Alpha Condé contrôlait et maîtrisait son armée, ce qui n’était manifestement pas le cas », indique le dirigeant nigérien.

S’agissant de la libération d’Alpha Condé, Bazoum n’est pas ferme ni pressé. Il dit comprendre l’option de la junte qui voudrait le garder jusqu’à un retour à l’ordre constitutionnel.

« Je souhaite qu’il soit libre, évidemment. Mais je ne suis pas Guinéen. J’ai cru comprendre que les militaires voulaient le maintenir sous leur garde jusqu’à ce que le pays soit engagé sur la voie d’un retour à une vie constitutionnelle normale. J’imagine qu’ils ont leur propre agenda », mentionne le successeur de Mahamadou Issoufou dans les colonnes de Jeune Afrique.

ISK, guineetimes.com  

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap