Transition en Guinée : Le Mouvement des Jeunes Conscients d’Afrique dévoile maintenant sa position

1 month ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le 05 septembre 2021, le peuple guinéen s’était réveillé avec un changement d‘autorité au plus haut niveau opéré par le Comité National du Rassemblement et du Développement CNRD. Un changement que le Mouvement des Jeunes Conscients d’Afrique salue mais qu’il n’a jamais souhaité.

Nous saluons ce brusque changement de régime dans la mesure où celui déchu ne répondait pas aux aspirations du peuple de Guinée. Nous ne l’avons pas souhaité car nous revenons encore à la case de départ, c’est-à-dire, reprendre le sous-bassement.

Pour rappel, le régime déchu dirigé par le Professeur Alpha CONDE était caractérisé par tous les maux soutenus par des intellectuels véreux qui ne défendaient que leurs intérêts égoïstes. Parmi ces maux, nous pouvons citer : le détournement des fonds publics, l’ethnisation du débat politique, les arrestations arbitraires, les destructions des biens privés entre autres.

Depuis 2018, date de sa création ; le Mouvement des Jeunes Conscients d’Afrique a dénoncé les dérives de la gouvernance du Professeur Alpha CONDE à travers les réseaux sociaux. Rappelons quelques dérives graves qui sont susceptibles d’être qualifiées de hautes trahisons :- Les propos du Professeur Alpha CONDE appelant les militants du RPG arc-en-ciel de s’apprêter à l’affrontement au siège à Gbéssia ;  – Le refus d’ouvrir des enquêtes sur les assassinats d’opposants pendant les manifestations organisées l’opposition ;- La protection d’un militant proférant des injures à l’encontre de toute une communauté et les promoteurs de Labé-sangni accusés d’être à l’origine de plusieurs incendies criminels en Basse-Guinée pour ne citer que ceux-ci.

Nous (Mouvement des Jeunes Conscients d’Afrique), voudrions suggérer au CNRD de tirer les leçons du Comité Militaire pour le Redressement National (CMRN) de 1984 dirigé par le Colonel Lansana CONTE et du Conseil National pour la Démocratie et le Développement (CNDD) qui avait à sa tête le bouillant capitaine Dadis CAMARA en 2008 afin de réussir cette nouvelle transition à laquelle le peuple porte tout son espoir.

Par ailleurs, nous contribuons à la réussite de cette transition en ouvrant deux voix pertinentes capables de solutionner nos problématiques. L’une, il s’agit pour la future échéance électorale de définir de véritables critères d’éligibilité (aptitude physique, expérience, avoir sa famille et ses biens Guinée). Et l’autre, il s’agira au cours de cette transition d’éduquer les Guinéens en les invitant à bannir l’ethnocentrisme.

En battant campagne pour le changement de constitution de 2020, les promoteurs s’étaient inspirés du koudaisme de 2001, disaient-ils aux populations guinéennes. Pour dire donc, le CNRD n’a pas droit à l’erreur afin d’être une meilleure d’inspiration qui ne ressemble pas à celles de 2001 et 2020.

Pour terminer, nous (Mouvement des Jeunes Conscients d’Afrique) promettons d’accompagner le CNRD et le Président de la République, le Colonel Mamady DOUMBOUYA dans la mesure où, ses sources d’inspirations sont au-delà de Jerry RAWLING, également Thomas SANKARANelson MANDELA et l’actuel Chef d’Etat Rwandais, Paul KAGAME.  

Vive l’union nationale !

A bas l’ethnocentrisme !

Vive la République de Guinée !

Ibrahima Sory Diallo, Président du MJCA

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap