Transition de 2009 : le CNDD devrait 8 milliards GNF à la SOBRAGUI 

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Lors de l’audience de ce 23 janvier 2023 dans l’affaire des événements du septembre 2009, l’avocat Me Thierno Amadou Oury Diallo a révélé que les hommes de Dadis étaient régulièrement servis en alcool par la Société de brasserie de Guinée (SOBRAGUI). Ces hommes se seraient « saoulés » toute la nuit du 27 au 28 septembre 2009 avant de commettre le massacre et les viols au stade le matin.

L’avocat a tout d’abord demandé à Moussa Dadis Camara si une personne possédant toutes ses facultés mentales peut commettre des crimes comme ceux commis au stade du 28 septembre : « Est-ce que selon vous un homme normal, qui a toutes ses capacités mentales, pourrait-il commettre ce massacre et de tels cas de viols ?« 

« Non« , a-t-il répondu. Puis il lui a demandé quel est alors le type de drogue qu’il a donné à ces gens pour commettre le massacre: « Non, je n’ai pas donné de la drogue à quelqu’un.« 

Poursuivant ses interrogations, Me Amadou Oury Diallo a cherché à savoir la quantité de casiers d’alcool que le capitaine aurait commandée à la Sobragui pour donner à ses hommes: « Sachant que la SOBRAGUI était à votre disposition, combien de tonnes de vins aviez-vous données à votre garde ce jour-là pour être prêts afin d’aller commettre ce massacre ?« 

Une question qui a failli rire Moussa Dadis Camara: « Quand on est devant le tribunal criminel, il ne faut pas rire, sinon vraiment j’allais rire suite à votre question. Sobragui ne relève pas de moi. Ceux qui veulent boire sont libres d’aller à la SOBRAGUI. Ce n’est pas à moi de prendre de la bière et de donner aux hommes.« 

« Il a été révélé au temps du CNDD que la SOBRAGUI fournissait à vos hommes une bonne quantité d’alcool. Et d’ailleurs après le CNDD, la SOBRAGUI avait intenté une action en justice contre l’État pour se faire payer, parce que vous lui devez la somme de 8 milliards GNF. Il a été révélé que dans la nuit du 27 au 28 septembre les hommes se sont saoulés toute la nuit jusqu’au petit matin. Il y avait des camionnettes. Est-ce que vous avez contribué à ça, monsieur le président? » Là aussi, Dadis répond qu’il n’a jamais contribué à ça.

Articles similaires

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap