TPI de Mafanco: il enceinte la fille d’un officier de police et écope de 17 mois de prison

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Ce mardi 14 mai 2024, le tribunal de première instance de Mafanco a jugé et condamné un menuisier de 30 ans pour le viol suivi de grossesse sur sa petite amie âgée de 17 ans.

Alpha Soumah, c’est son nom, a été condamné à la peine d’emprisonnement d’un an et cinq  mois pour avoir mis en enceinte M.C,  mineure et fille d’un policier.

A la barre,  Alpha Soumah a reconnu les faits. Affirmant que la fille était bien sa petite amie.
 »  Je ne l’ai pas violé, c’était un acte d’amour avec son consentement. Quand elle est tombée enceinte, son père m’a menacé avec une arme a feu. Même sans cette arme, je n’aurais pas nié.  J’aime la jeune fille  » a déclaré le prévenu.Le représentant du ministère public a déclaré que malgré tout,  la jeune fille est encore mineure et que le jeune devrait payer  les conséquences de ces actes. »  Il y a  certes eu rapport sexuel et grossesse.  Il y a  même  eu baptême du petit qui porte le nom du prévenu.  Le père de la victime a même envoyé une lettre de désistement.  Vu toutes ces factuelles, même si la jeune fille a plus de 15 ans, elle reste une mineure et le Code de l’enfant dit que cet acte est un acte criminel.  Je requière qu’il soit condamner à 1 an et 5 mois d’emprisonnement et au paiement de 2 millions de francs guinéens comme amende « , a-t-il requis.

En revanche, l’avocat de la défense estime que la détention de son client a été arbitraire.  » Les faits sont très claires. Mais je trouve scandaleux qu’une peine aussi lourde soit requise contre mon client.  Ils s’aimaient. Je ne vois pas le mal de vouloir se faire plaisir entre deux jeunes gens. Ce pauvre jeune a été torturé par le père de la victime qui est gendarme, menacé par une arme à feu sans aucune procédure légale. C’est de l’abus d’autorité.  Je demande que mon client recouvre sa liberté il a assez souffert dans cette affaire » a-t-il plaidé

Malgré les plaidoiries de son avocat, Alpha Soumah sera reconnu coupable pour les faits de viol suivi de grossesse sur  M.C et sera condamné à la peine d’emprisonnement d’un  an et cinq mois et au paiement de 2 millions de francs guinéens comme amende.

vous pourriez aussi aimer

commentaires

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap