TPI de Kaloum: l’activiste et vlogueur Gido Fulbè et Cie sortent de prison

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

C’est une information qui vient de nous parvenir. Le vlogueur Mamadou Baïlo Diallo alias Gido Fulbè et Cie qui ont été retournés en prison vendredi dernier malgré leur acquittement par devant le tribunal criminel de Kaloum sortent de prison, a t-on appris de source proche du dossier.  

Selon nos informations, c’est ce mercredi 29 mai 2024 que Gido Fulbè et Cie ont été mis à la disposition de l’un de leurs avocats au tribunal de Kaloum. A en croire la même source, cette libération des accusés a été facilitée grâce à la médiation du président de la coordination Fulbè et Haali Pular de Guinée, Elhadj Alsény Barry. Les anciens pensionnaires de la maison centrale de Conakry seront même en route pour le domicile de celui qui a plaidé pour leur libération.

A rappeler que le jeune vlogueur Gido Fulbè arrêté depuis novembre 2022 dans la préfecture de Koundara était poursuivi en compagnie de sept (7) autres personnes dont deux (2) en fuite, tous membres de la plateforme dénommée la coordination internationale de Fouta Djallon pour le respect des Droits humains et le développement durable (CIFD) pour des faits présumés « de tentative d’attentat, de complot contre la République et complicité ». Et lors de la décision, les accusés Mamadou Lamarana Guessé Diallo, Alpha Abdoulaye Diallo, Mamadou Sow, Mamadou Baïlo Diallo alias Gido Fulbè et Mamadou Baïlo Balde ont été renvoyés des fins de la poursuite pour des faits de tentative d’attentat et de complot contre la République. En conséquence, il a déclaré l’acquittement pur et simple des concernés.
Par contre, il a déclaré les deux accusés en fuite que sont Alpha Barry et Modi Sory Barry coupables des faits de tentative d’attentat et de complot contre la République de Guinée. Et les a condamnés chacun à 20 ans d’emprisonnement ferme et un mandat d’arrêt a été décerné contre eux. Mais également, il a déclaré coupable Gido Fulbè pour des faits de menaces et propagandes. Et il l’a condamné à deux (2) ans d’emprisonnement dont 7 mois assortis de sursis et au paiement d’une amende de 2 millions de francs guinéens. Une condamnation déjà épuisée par le vlogueur.

Elisa CAMARA

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap