Thomas Sankara: qui a tué le "Che Guevara africain"?

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Trente-quatre ans, presque jour pour jour, après l'assassinat choquant de Thomas Sankara, alors président du Burkina Faso, quatorze hommes vont être jugés, accusés de complicité dans le meurtre de celui que l'on surnomme le "Che Guevara de l'Afrique".

Le charismatique panafricaniste a été abattu à l'âge de 37 ans par des soldats lors d'un coup d'État le 15 octobre 1987, qui a vu son ami proche, Blaise Compaoré, accéder au pouvoir.

Quatre ans auparavant, les deux hommes avaient organisé la prise de pouvoir qui a permis à Sankara de devenir président.

M. Compaoré figure parmi les 14 accusés, mais il est actuellement en exil en Côte d'Ivoire voisine, où il a fui après avoir été contraint de démissionner lors de manifestations de masse en 2014.

Il a nié à plusieurs reprises toute implication dans la mort de Sankara et boycotte le procès.

Malgré le temps qui passe, Sankara reste une sorte d'icône à travers l'Afrique - des autocollants arborant son visage ornent les taxis d'Afrique de l'Ouest, tandis qu'à l'autre bout du continent, en Afrique du Sud, le leader de l'opposition radicale Julius Malema le cite comme l'une de ses inspirations.

 

Pourquoi Sankara est-il considéré comme un héros ?

"Pour nous, Sankara était un patriote. Il aimait son peuple. Il aimait son pays. Il aimait l'Afrique. Il a donné sa vie pour nous", déclare Luc Damiba, secrétaire général du Comité du mémorial Thomas Sankara.

C'est sous son règne que le pays a été rebaptisé - de la Haute-Volta au Burkina Faso, ce qui signifie "pays des hommes intègres".

Sankara lui-même menait un style de vie austère. Il a réduit son propre salaire, ainsi que celui de tous les fonctionnaires.

 

La Rédaction GuinéeTimes – 12 octobre 2021

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap