Tension intercommunautaire : les mises en garde du préfet de Lola 

1 week ago 25

Au lendemain de  la prière de  la Tabaski  la résidence  du préfet  de Lola, a été le cadre d’une réunion entre les populations  et le préfet  Elhadj  Sékou  Tourama  Diabaté, ce dernier n’est pas passé du dos de la cuiller pour menace les éventuelles fauteurs de trouble, qui se verront mis hor d’état de nuire selon lui.

« Avant mon arrivée  ici, j’ai été informé  par le président  de la République. Il m’a  dit que l’hospitalité des autochtones est bien connue, c’est-à -dire les Konon et les Manon). Et qu’ils n’aiment pas les conflits. Il n’y a pas de problème  entre  les religions  à  Lola, mais le conflit  qui est à  Lola, c’est  entre les Malinkés et Koniankés. Lorsque  je suis  arrivé,  j’ai  réconcilié  tout  le monde.

Mais jusqu’à  présent  certains de nos amis n’ont pas  pris conscience d’abord. Il faut qu’on se dise la vérité », a déclaré  le préfet.

« Nous avons  reçu  des consignes  strictes  et le président  a dit à tout  le monde qu’en cas de conflit  dans une localité,  il faut identifier  les instigateurs,  sinon  tu vas répondre  à  leur place.  Maintenant nous connaissons  les instigateurs  des  conflits  à  Lola  et nous avons  fait une réunion  de sécurité  et nous connaissons  tout le monde maintenant.  J’ai  leur nom maintenant.  On agresse personne  mais si on dit seulement  qu’il y a un conflit  à  Lola  au niveau  des musulmans,  les gens qui seront  indexés  on connaît  ça  maintenant », a-t-il menacé.

Le préfet fait allusion au conflit autour de l’imamat à Lola, où Malinkés et Koniankés seraient à couteaux tirés.

Correspondant à Lola

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap