Symposium pour Roger Bamba : Jamais au Palais du peuple !

2 weeks ago 24

Les temps sont durs actuellement pour l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). La Petite Cellule Dalein Diallo qui se rendait à Bamako pour les obsèques de son ami Soumaïla Cissé a été bloqué à l’aéro-hangar de Gbessia dans la soirée du mercredi 30 décembre. Il lui a été signifié qu’il ne peut pas sortir du trottoir, du moins pour le moment. On vient d’apprendre que le symposium que le parti voulait  organiser pour rendre un ultime hommage à feu Roger Bamba, décédé en détention le 16 décembre n’aura pas lieu au Palais du Peuple. L’UFDG n’a pu en obtenir l’autorisation. Ironie du sort, Roger Bamba était un travailleur parlementaire. Mais c’était sans compter sur la rancœur de l’Alphagouvernance envers les opposants. L’administration du Palais a envoyé le principal parti de l’opposition se balader : «L’administration du Palais du peuple relève de la Présidence de la République, le Palais, ça se loue. Nous avons fait la demande auprès de l’administrateur pour obtenir la location, malheureusement cela nous été refusé», explique Joachim Baba Millimouno, coordinateur adjoint de la Cellule de Communication de l’UFDG.

Aucune raison n’a été donnée au parti, mais pour Joachim Baba Millimouno, c’est à la fois une autre violation de loi de la part du pouvoir grimpeur et un mépris pour les militants de l’UFDG : «Tous les jours, on foule aux pieds les lois de la République. On tue les gens presque tous les jours. On a arrêté Roger Bamba sans notification de motifs, il n’a pas été jugé, on lui a refusé les soins adéquats, il en est mort. Aujourd’hui, ni le gouvernement ni l’Assemblée nationale n’ont présenté les condoléances à sa famille. Le ministère de la Justice a fait savoir qu’il est du droit de la famille de demander une autopsie, mais même cette autopsie n’a pas été obtenue (La famille a finalement renoncé à l’autopsie et a demandé la restitution du corps. On fait les choses ici sans droit. L’Etat fait ce qu’il veut sans raison. Il s’agit pourtant des funérailles d’une personne, mais nous n’allons pas nous tirailler avec le gouvernement». L’UFDG promet, malgré tout, de rendre un dernier hommage à Roger Bamba à la hauteur de son engagement pour le parti.

Yacine Diallo

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap