Sommet extraordinaire de la CEDEAO : la Guinée suspendue

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

La CEDEAO vient de prononcer la suspension de la Guinée de ses instances. C’est la principale décision sortie du sommet extraordinaire tenu ce mercredi.

 

Les chefs d’État de la CEDEAO se sont réunis en session extraordinaire, ce mercredi, pour se pencher sur la situation prévalant en Guinée depuis le dimanche 5 septembre 2021. Au terme de la rencontre qui s’est tenue par visioconférence, il est ressorti que la Guinée est suspendue de toutes les instances de l’institution sous-régionale. De même, les chefs d’État exigent la libération immédiate de Alpha Condé toujours aux mains de ses tombeurs.

Pour le Président en exercice de la CEDEAO, le Ghanéen Nana Akufo-Addo, le coup de force intervenu en Guinée constitue « une violation claire » de la charte de bonne gouvernance de la CEDEAO et « un incident malheureux et regrettable ». L’organisation dépêchera jeudi une délégation de haut niveau en Guinée pour mieux apprécier la situation qui prévaut dans le pays.

Mais en attendant, sur place en Guinée, le nouveau pouvoir s’affermit de plus en plus. Ce mardi, le Comité national du rassemblement et du développement (CNRD) a rencontré les autres composantes de l’armée guinéenne conduites par le chef d’état-major général, le général Namory Traoré. Au cours de cette rencontre qui s’est tenue au camp militaire Almamy Samory Touré, siège du ministère de la Défense et de l’état-major général des armées, les différents corps de l’armée ont fait leur allégeance au CNRD.

« Aujourd’hui, les forces de défense et de sécurité, corps militaires et paramilitaires sont rassemblés pour exprimer solennellement leur adhésion au sursaut patriotique que l’histoire vient d’enregistrer en lettres capitales. Pour donner tout son contenu, toute sa valeur à cet événement historique, ces forces de défense et de sécurité expriment leur adhésion dans l’intérêt de la République de Guinée », a déclaré, au nom de ses frères d’armes, le général Sidi Yaya Camara, directeur de cabinet du ministère de la Défense.

Par Serge Ouitona - 8 septembre 2021

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap