Sidya Touré appelle à une transition de 15 mois

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le Collectif des partis politiques (CPP) s’est réuni, ce lundi 10 janvier, au siège du PADES d’Ousmane Kaba. Au cours de la rencontre, des sujets sur le bon déroulement de la transition et  le rassemblement de l’ensemble de la classe politiques ont fait objet de débats.

"

Le président de l’Union des forces républicaine (UFR), qui était présent à la rencontre, est revenu sur sa lecture de la transition conduite par le colonel Doumbouya.

‘’La transition continue. Nous avons commencé à avoir nos positions sur cette question depui  le dépôt de nos mémos. La coalition à laquelle j’appartiens, FNDC-politique, avec le Premier ministre Lansana Kouyaté et Aliou Bah, nous avon  déposé un memo en concertation avec l’ANAD, dans lequel nous avons précisé que notre souhait était que la transition soit de 15 mois et nous avons fait une série de propositions qui sont contenues dans ce memo. Pour le moment, nous sommes toujours sur cette position’’, indique Sidya Touré.

‘’C’était le point de vue de l’ANAD et le FNDC-politique. Nous avons déposé ce memo depuis le 29 septembre 2021. Est-ce que cela va proroger ? La discussion que nous souhaitons engager avec le CNRD va nous permettre justement de d’évoquer ces questions ensemble et  pourquoi pas avoir une position commune que nous allons défendre devant la CEDEAO, le CNRD et les partis politiques. C’est cela notre objectif’’, ajoute-t-il.

Selon lui, ‘’le débat qui a eu lieu aujourd’hui a pour objectif de faire la même chose. C’est de déposer un document consensuel au CNRD pour évoquer les questions sur la constitution, le fichier électoral, le code électoral, la durée de la transition ainsi de de suite’’.

‘’Donc, c’est ce débat que  nous avons eu aujourd’hui. Est-ce que nous allons pouvoir faire ce débat avec 131 partis ? Bon, il y a quelques problèmes à ce niveau, parce que cette structure que nous avons en ce moment n’est qu’informel. Les partis sont parfaitement libres. Le problème du dépôt du mémo nous a prouvé que tout le monde n’avait pas les mêmes positions sur les questions essentielles. Et au moment des élections, nous serons tous des adversaires’’, poursuit M. Touré

Pour ce qui est de l’absence du RPG au CPP, le président de l’UFR n’exclut pas l’adhésion de l’ancien parti au pouvoir. ‘’Quand je suis rentré, j’ai pris contact avec le RPG, nous allons discuter avec certains membres (…). C’est difficile d’avoir de l’unanimité. Nous sommes des adversaires aux élections, mais nous souhaitons que cela soit le plus large que possible’’, assure Sidya Touré.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/[email protected]

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap