Sénégal : scènes de liesse à Dakar après la libération des opposants Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye

3 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

L'opposant numéro 1 du pays, le fondateur du parti dissous Pastef, Ousmane Sonko, et son fidèle lieutenant et candidat à la présidentielle du 24 mars, Bassirou Diomaye Faye, ont quitté la prison de Cap Manuel ce jeudi soir. 


Dix jours avant la présidentielle, les deux opposants Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye sont libres. Un peu avant minuit, ils ont quitté la prison de Cap Manuel à bord d'un véhicule aux vitres teintées peu avant minuit, décrit notre correspondante à Dakar, Léa-Lisa Westerhoff. Malgré le vent et la nuit, une centaine de personnes déjà s'est rassemblée comme Fallora : « En fait, c'est comme le jour où le Sénégal avait remporté la CAN. Sur le contenu est trop. » Autour du véhicule sortant les opposants, une faute de sympathisants en liesse était présente. Un jeune homme brandissant le drapeau du Sénégal est même monté sur le pare-choc arrière de la voiture pour célébrer cette libération.


En moins d'une heure, la nouvelle de leur libération a transformé la capitale en une gigantesque fête. Dès le départ de la prison, le convoi de dizaines de véhicules a pris la route vers la Cité Keur Gorgui, le quartier de Dakar où habite Ousmane Sonko, créant ainsi un embouteillage géant et une manifestation spontanée. Sur le trajet, des centaines de personnes, des bracelets lumineux aux couleurs du Pastef au poignet et du drapeau du Sénégal à la main, sont descendus dans les rues et ont acclamé, à coups de klaxon ou en criant de joie, les opposants.


Debout dans une voiture, écharpe aux couleurs du Sénégal autour du cou et les bras en signe de victoire, le candidat à la présidentielle de l'ex-Pastef, Bassirou Diomaye Faye, a sillonné une partie de Dakar à sa sortie de prison accompagné de des milliers de sympathisants, de voitures et de motos qui ont klaxonné jusque tard dans la nuit. Bassirou Diomaye Faye a d'abord fait un crochet par la place de la Nation pour saluer la foule et remercier les militants en wolof.


rfi afrique 
Read Entire Article
Articles - News - SiteMap