Sékhoutoureyah : SOS pour le Rpg-arc-en ciel (Par Sékou BK Bangoura)

4 days ago 15

Mes chers compatriotes, cadres, dirigeants et militants d’abord du Rpg original, ensuite du Rpg-arc-en ciel.  Par honnêteté intellectuelle et morale, je ne suis qu’un amateur analyste politique des faits qui retiendraient l’attention de la communauté nationale et éventuellement internationale du fait de leur importance évidente.

S’agissant du Rpg d’abord, ensuite du Rpg-arc-en ciel, par amitié et fraternité me liant à ses dirigeants et à beaucoup de ses militants, je me suis volontairement imposé le devoir patriotique et politique de lui braquer mon projecteur pour lui permettre de voir mieux et loin en vue de pouvoir examiner avec sérénité et responsabilité les causes fondamentales qui seraient à la base des nombreux soubresauts qui frappent, de la base au sommet, sa toile politique, son espace vital depuis l’investiture en décembre dernier du Pr Alpha Condé pour le troisième mandat et le premier de la 4è république. Partout à travers le pays et certainement aussi à l’extérieur, les curieux aimeraient être informés des raisons qui menaceraient de naufrage le Titanic Rpg arc-en-ciel.

Loin de moi toute velléité de nuire à la crédibilité du Rpg-arc-en ciel, je suis plutôt animé d’un esprit dû à une déformation politique qui m’a toujours enseigné que la politique n’est pas une denrée à consommer avec un esprit sectaire, mais plutôt à la manière dont l’Afrique partage ses repas à ses enfants qui les mangent regroupés, évitant ainsi tout soupçon d’empoisonnement possible. De bonne foi, je me suis proposé gratuitement de suivre les pas du Rpg-arc-en ciel, de sa formation en 2010 à maintenant, pour une certaine évaluation de manière objective pour pouvoir certainement en déceler les points qui feraient sa crédibilité et d’autres qui le plongeraient dans l’abime, à éventuellement pouvoir corriger.

Au départ, combien étaient-ils pour la formation de l’alliance politique électorale et combien sont-ils aujourd’hui ? Il s’agit naturellement des leaders politiques qui se sont donné la main pour la victoire du Pr Alpha Condé à la faveur de la présidentielle de 2010. A-t-on eu la présence d’esprit pour déterminer les causes des départs des alliés politiques d’hier sans lesquels la victoire comme par le passé n’allait être qu’un leurre ? Les mesures de nature à revigorer le Rpg-arc-en ciel n’avaient- elles pas leurs places dans la poursuite de la mise en œuvre des projets à réaliser pour la pérennité de la famille politique ? A mon humble avis, tout ceci a dû faire défaut au niveau des dirigeants, tous préoccupés à conserver autant que faire se peut leurs postes de responsabilité, estimant à tort ou à raison, être les premiers ayant droits, autrement dit, les privilégiés.

Là, commence l’accumulation des causes majeures fécondant inconsciemment le pourrissement du Rpg-arc-en ciel par la tête. De l’autre côté de la médaille, tous ceux qui se disent être mis de côté, en rang de bataille, se mobilisent pour en découdre avec la superstructure du parti. Les défections sont enregistrées au niveau de chaque pallier, au niveau de chaque mouvement de soutien, des communicants, des jeunes et femmes à tous ceux-ci, sont venus s’ajouter les compatriotes qui estimeraient le bilan du Pr Alpha Condé globalement négatif. Une des sagesses africaines enseigne qu’à l’état d’excès de joie ou de malheur, il faut toujours s’abstenir de prendre des décisions car en temps normal, elles pourraient vous rattraper et vous coûter cher. Certains observateurs, pas des moindres, pétris d’expériences politiques, auraient déjà émis beaucoup de réserves quant à l’avenir du Rpg-arc-en ciel, fruit d’une alliance politique électorale mal ficelée, aujourd’hui en mal de repères.

Au terme d’une mission que je me suis imposée en vue de me rendre personnellement compte du niveau de réalisations des promesses tenues lors des campagnes électorales menées par les autorités locales, régionales, nationales couronnées par Pr Alpha Condé, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, nulle part ma satisfaction n’a été assouvie. Somme toute, Pr Alpha Condé est un homme béni du fait qu’il ait pu, d’un seul tour de vis, emballer tout un peuple qui n’a eu de cesse de nous faire rappeler avec fierté la manière dont il s’est débarrassé de la France coloniale avec une habilité légendaire et finir par être le porte-parole de toute l’Afrique pendant plus de vingt et six ans. D’une prouesse de rareté légendaire que beaucoup des nôtres n’ont pas tardé à qualifier de magique, Pr Alpha Condé nous dote d’un cargo miraculeusement appelé troisième mandat cash mais hélas pour avoir pris beaucoup de plombs dans ses ailes, n’arrive jusqu’ici pas à décoller en dépit des nombreuses assistances parachutées de la Turquie, de la Chine et de la Russie. Son ami Poutine vient de plomber ses opposants russes qui n’auront plus droit de se présenter aux scrutins nationaux. Ce même Poutine qui aurait même proposé au Pr Alpha Condé de retirer la nationalité guinéenne à Cellou Dalein Diallo. Le conseil national à prodiguer au combattant historique pour la promotion des valeurs démocratiques et humaines est d’accepter d’entendre raison en restituant au pauvre Cellou Dalein Diallo tous ses droits ainsi qu’à toute sa cohorte politique. En l’acceptant, c’est toute la République de Guinée et la nation entière qui auront gagné et davantage mérité de notre histoire commune porteuse d’un humanisme rarement égalé de par le monde.

La dernière information qui vient de tomber et qui mérite d’être portée à la plus haute attention du Souverain absolu de Sékhoutoureyah par solidarité politique en vue des mesures urgentes appropriées à prendre à toutes fins utiles : tous les militants se disant victimes d’ingratitude de la part du Rpg-arc-en ciel, auraient déjà clos la longue liste des réalisations personnelles de ses collaborateurs politiques et administratifs, photos à l’appui pour sa gouverne personnelle, le moment venu. Dans le même ordre d’idée, les cauris affirment que, par rapport à ses prédécesseurs, les présidents Ahmed Sékou Touré et Général Lansana Conté, lui, Pr Alpha Condé n’aura pas la chance de voir sa formation politique lui survivre. De son vivant, il saura que les jours du Rpg-arc-en ciel sont déjà comptés.

Honorable El Hadj Sékou Béka Bangoura,

Dabompa,  commune de Matoto

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap