Sécurité : La répression commence !

1 week ago 16

Les téléspectateurs de la télébidon nationale ont dû noter tous les gestes quasi artificiels que le Pro-crieur de la république près le tribunal de première instance de Dixinn, Sidy Souleymane N’Diaye,  s’est efforcé de réunir pour présenter une mine des plus graves. Juste pour insister que les membres du bureau politique de l’UFDG : Cellou Baldé, Ibrahima Cherif Bah, Ousmane Gaoual Diallo, Abdoulaye Bah sont « activement » recherchés. A cette liste de super-militants du parti de Cellou Diallo, il faut ajouter Etienne Soropogui, du parti, Nos Valeurs Communes et Sékou Koundouno, activiste et responsable du FNDC. Apparemment, un leader politique guinéen se rend compte qu’il est « activement recherché, »  non pas par le nombre de convocations qu’il reçoit à l’heure, mais par le nombre de véhicules des services de sécurité mis à sa trousse. On ne sait vraiment comment démêler l’écheveau entre l’intimidation et la manipulation. Que la répression commence, puisque tous les signes sont-là !

Lire L Article En Entier