Scandale sur le procureur Sidy Souleymane N’diaye.

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Des révélations accablantes. Le procureur s’est retrouvé dans un scandale exceptionnel. Dans un son diffusé par nos confrères d’espace tv ce Mardi, on entend une voix dont les animateurs ont attribué à Sidy Souleymane Ndiaye, procureur du TPI de Dixinn, faire des aveux sur comment Foniké Manguet, responsable à la mobilisation du FNDC a été mis en prison. Cette voix reconnait avoir tout fait pour fabriquer des preuves contre l’activiste.  

Dans cet enregistrement, on entend une voix dont les animateurs ont attribué au procureur de Dixinn Sidy Souleymane. Celui qui fait des aveux dit clairement que le dossier est vide de sens. « Moi, je suis quelqu’un de direct. J’ai reçu des instructions. Je le fais souvent avec tous les juges quand je reçois des instructions, je viens leur dire. Souffrez que je vous en parle comme ça.

 C’est mieux. Ça va être plus facile à gérer pour vous. On m’a dit : faites en sorte qu’il reste jusqu’après les élections. Je vais vous parler franchement. On n’a jamais géré un dossier. C’est la première fois et c’est mon habitude. Quand je reçois des instructions, je viens vers le juge, je dis aidez-nous », a avoué Sidy Souleymane N’Diaye avant d’expliquer au juge Alphonse Charles comment le dossier Foniké a été monté : « Ce dossier, quand on l’avait déféré, il n’y avait rien, mais rien. Je vous parle franchement et parce que je vous fais confiance aussi, je sais que vous n’en parlerez pas.

 

Il n’y avait rien dans ce dossier. Deux à trois feuilles, enquêtes préliminaires, il n’y avait rien. J’ai fait jouer mon expérience et quelque chose m’a dit qu’il y a une infraction qu’on appelle divulgation de fausses informations. J’ai dit, les propos qu’il a tenus à la radio, comme il ne peut pas apporter la preuve de ses propos, je le poursuis. On appelle ça les infractions de replis.

 

 Les infractions de replis, c’est quand le parquet est embarrassé et qu’on a dit au parquet, il faut poursuivre coûte que coûte. J’ai appelé Fabou (Le directeur central de la police judiciaire), j’ai crié sur Fabou. J’ai dit qu’il n’y a rien dans ce dossier. N’eût été mon expérience, je devais classer ce dossier. Le parquet est une autre vie du magistrat, une autre vie professionnelle. Donc, j’ai trouvé ça. Au moment où on instruisait ce dossier, on m’a envoyé des documents tirés sur la page Facebook, lui, il ne savait pas. Monsieur le juge, je vous parle de tout ça, je vous fais confiance.

 

Quand on m’a envoyé ça, j’ai bondi sur l’occasion. Je l’ai poursuivi pour menaces. Donc, ça m’a fait deux procédures. C’est ce qui s’est passé. Je sais qu’il n’y a rien dans le dossier mais requalifiez ça et aidez-nous dans ce dossier. C’est (Foniké Mangue) le plus grand mobilisateur du FNDC. S’il sort, il va embarrasser le vieux (Alpha Condé) aux élections.

 

 Je préfère te dire la vérité, il va embarrasser le vieux. Son activisme dépasse ceux de Koundouno et Sanoh. Ce dossier est difficile mais il faut que je te parle comme ça. Au jugement, je vais demander deux ans d’emprisonnement pour montrer que nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde et pour préserver ton image. Tu l’emprisonne pour Avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre, novembre, décembre, ça trouvera que l’élection et l’investiture du président sont terminées », a dit le sonore.

 

Cette révélation vient sans doute amplifier les ennuis du procureur Sidy Souleymane N’Diaye, un magistrat debout qui a été accusé d’être le procureur du troisième mandat pour Alpha CONDE.

 

MLT, guineetimes.com

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap