Sanctions de la Cedeao infligées à la junte, au Gouvernement et du bureau du CNT : des citoyens réagissent

3 days ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Suite aux sanctions de la Cedeao émises contre les personnalités de la junte, les membres du Gouvernement et des conseillers du Cnt, Guineenews, a réalisé un micro trottoir  dans lequel des citoyens expriment leurs points de vue.

Pour Camara Alhassane : « je trouve que cette sanction n’aura aucun impact sur les membres du gouvernement, mais c’est plutôt sur la population que cela aura des répercussions.  Il faut rappeler que nous sommes dans un gouvernement illégitime diriger par des putschistes. Comparer au Président Emballo Umaro,  élu démocratiquement, il n’y a pas match.  La Guinée est un pays qui n’a même pas d’avion. Le gouvernement guinéen doit faire beaucoup attention. Qu’il garde son tempérament au plus bas sinon c’est le peuple guinéen qui souffrira parce que la CEDEAO est dans son plein droit« .

Par ailleurs, Souleyman Djénabou Diallo dira : « normalement, nous devrions faire de telle sorte qu’il n’y ait pas de sanctions. La Guinée est un pays pauvre. Notre budget national ne peut même pas être comparé à une commune ivoirienne. (…) Même les États-Unis ne peuvent pas évoluer seuls. Quant on est chef, c’est d’être ouvert à tout le monde. On ne peut pas évoluer en vase clos. On n’a pas ses capacités là dans tous les domaines. Cette sanction n’est pas bonne pour nous. Il fait que les dirigeants changent de mentalité politique. 

Parce qu’être un leader n’est pas seulement celui qui a fait de grandes études, être un leader, est-ce que tu sais faire  l’acte que tu peux poser et qui va dans l’intérêt de tout le monde.  En un mot, ces sanctions n’ont pas leur place chez nous. Nous sollicitons pour que notre Gouvernement ait cet esprit de leadership afin que nous dépassions cet amalgame« .

Contrairement à eux, Mohamed Koné, la sexagénaire trouve sans impacts la décision de la CEDEAO :  » la CEDEAO devrait continuer à discuter avec le CNRD afin de trouver une issue favorable par rapport a cette situation. Je pense que les sanction sont venues très tôt il fallait donner la chance au CNRD  de s’expliquer. ils ne devraient pas aller aux sanctions. quand l’ex-président Alpha Condé à violé la constitution, la CEDEAO n’a rien dit. Je trouve que c’e sont les chefs d’Etat africains qui ne sont d’accord entre eux. Sinon les militaires ont pris le pouvoir dans la rue . S’ils disent aujourd’hui que les militaires ne voyagent pas, ce n’est rien comme sanction. Ils peuvent rien contre les Guinée, on est souverain, même si on est pas riche financièrement, on a tous nous ici .

C’est la Guinée, qui a aidé la Guinée-Bissau à avoir son indépendance au temps de Sekou Touré. Je me rappelle encore plusieurs militaires guinéens ont été tués. Donc si Emballo n’a pas pensé à çà et ils décident avec ces collègues de sanctionner la Guinée,  ça nous ne touche en aucun cas« .

Articles similaires

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap