Sanctions de la CEDEAO contre les autorités guinéennes : le PEDN regrette que l’on soit arrivé à cette situation. 

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Les dirigeants des États ouest-africains ont décidé de prendre des sanctions progressives contre la junte militaire en Guinée ainsi que les membres du gouvernement et du bureau exécutif du CNT. Ce vendredi 23 septembre, ces sanctions ont été révélées à l’opinion publique guinéenne.  Suite à cette situation, le chargé de communication, du Parti de l’Epoir pour le Développement National (Pedn) a réagi.

« C’est une situation regrettable. Nous avons suffisamment alerté en demandant de concentrer les efforts sur les divergences afin d’en tirer des solutions durables. Ne voyons pas seulement les pays de la CEDEAO mais les implications du principe de subsidiarité selon lequel les autres institutions continentales et mondiales s’alignent sur les résolutions de l’institution de la sous-région.

Si l’on ne prend garde, on se retrouvera dans l’autarcie financière. La CEDEAO n’exige pas que tous les acteurs soient d’accord sur le délai mais un délai acceptable par elle. Il faut lire le point 13 du communiqué. Il se trouve que c’est la même chose que le PEDN a demandé en amont soit 24 mois« , a indiqué Mohamed Cissé.

Articles similaires

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap