Saïkou Yaya Barry de l’UFR : « Kasssory insulte notre conscience »

1 week ago 23

Le Premier ministre était mercredi 7 avril à l’Assemblée nationale pour présenter sa politique générale. Le moins qu’on puisse dire, c’est que Cas-Sorry a eu le Don de casser la baraque devant des dépités pratiquement acquis à sa cause. Entre déclarations fracassantes et nouvelles promesses, le PM s’est donné à cœur joie.

Don Cass(e) a fait miroiter aux Guinéens « un vaste programme de réhabilitation et de construction de routes, le bien-être du populo, l’accès à l’eau potable, la sécurité des citoyens, la paix, la cohésion sociale »…excusez du peu. Mais bien des acteurs de la classe politique guinée-haine ne croient pas à la sincérité du locataire du palais de la Colombe. 

« Il s’est prêté à un spectacle, à un agencement de mots. En 2018, il était devant les députés pour parler de ses priorités, notamment les détournements des deniers publics qui avoisinaient les 600 milliards de nos francs. Il devait plutôt nous dire où nous en sommes aujourd’hui. Mais il n’a même pas touché à ce problème parce qu’il sait que depuis qu’il est là le phénomène s’est accentué. Il ne nous parle pas des résultats de l’ANIES, de l’ANAFIC, de la MAMRI. En tant qu’économiste, il devait nous le dire. Kassory est en train d’insulter l’intelligence des Guinéens. Mais comme nous aimons la médiocrité, nous allons subir les conséquences. Ils nous ont divisés politiquement et socialement pour profiter des ressources de notre pays. Ils nous prennent pour des moutons, mais en réalité, ils devaient nous dire où ils ont mis l’argent du contribuable guinéen. Dans les conditions normales, tous les Guinéens devaient se mobiliser après cette déclaration pour que ce système disparaisse » déclare Saïkou Barry, secrétaire exécutif du parti UFR.

Depuis fin janvier, les pelleteuses du mystère de la Ville et de l’Aménagement du trottoir sillonnent les quartiers de Cona-cris et des villes périphériques pour ravager tout sur leur passage. Des centaines de familles passent la nuit à la belle étoile. Le ministre Ibou Kourouma clame que cette casse se fait sur instruction du Prési Alpha Grimpeur. Devant le dépités, Cas-Sorry Faux-Fana jure que ni lui ni son champion n’étaient au courant du déguerpissement. Un mensonge d’État, selon Saïkou Yaya Barry : « C’est dommage que ces gens apprennent à nos enfants comment mentir. Ils ne se gênent même pas de jurer et de mentir. Quatre ministres et le Gouverneur de la ville de Conakry ont organisé un point presse autour de ce déguerpissement…Kassory cherche à porter le manteau pour sauver son Président, et Alpha Condé fera la même chose pour sauver Kassory parce qu’ils sont liés par les dilapidations des biens publics. Alpha Condé est au courant de ce qu’ils ont fait subir aux pauvres populations. Il insulte notre conscience. C’est aux Guinéens d’en tirer les leçons ».

Yacine Diallo

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap