Sahara marocain : l’Allemagne considère que le plan d’autonomie marocain comme une bonne base pour une solution définitive

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

La première session du dialogue stratégique bilatéral s’est déroulée ce vendredi 28 juin 2024 à Berlin en présence du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et de la ministre fédérale des Affaires étrangères, AnnalenaBaerbock.

Lors de son intervention, Mme Baerbock a affirmé que le plan marocain d’autonomie est “une bonne base et un très bon fondement pour le règlement définitif” du conflit autour du Sahara marocain, réitérant son soutien aux efforts onusiens visant à parvenir à une solution politique au conflit du Sahara.

Le responsable allemande a également salué les réformes menées par le Maroc sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI et indiqué que son pays suit de près l’initiative Royale pour faciliter l’accès à l’océan Atlantique pour les pays du Sahel.

Cet événement diplomatique qui s’est tenu conformément à la déclaration conjointe adoptée à l’occasion de la visite au Maroc de Mme Baerbock en août 2022 a permis de mettre en évidence la pertinence de l’initiative marocaine d’autonomie.

Cette rencontre entre les deux hauts responsables diplomatiques a été l’occasion d’aborder d’autres dossiers d’intérêt commun, comme le développement des relations économiques bilatérales, le renforcement de la coopération migratoire ainsi que la reprise de la coopération sécuritaire entre les deux Etats.

Sur le plan économique, les deux ministres ont mis en avant le potentiel important d’investissement au Maroc, tel que souligné par la Charte marocaine de l’investissement. Concernant la gestion des flux migratoires, M. Bourita et Mme Baerbock ont exprimé leur soutien aux travaux du Groupe migratoire mixte bilatéral, créé le 23 janvier 2024. Quant au volet sécuritaire, le Maroc et l’Allemagne entendent approfondir le dialogue pour lutter contre le terrorisme et d’autres défis de sécurité, et ce dans le cadre des travaux de la Coalition mondiale contre Daesh et du Forum mondial contre le terrorisme.

« A l’issue de cette première session de ce Dialogue, les deux ministres ont réaffirmé leur intérêt commun à poursuivre la mise en œuvre de la Déclaration conjointe et à renforcer le partenariat multiforme dans tous les domaines politiques », précise-t-on.

Avec MAP

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap