Retrait de la délégation de pouvoir à la FGBB: le Team manager dénonce une manœuvre Politique

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Dans un arrêté en date du 6 juin 2024, le ministère de la Jeunesse et des Sports a procédé au retrait de la délégation de pouvoir à la Fédération Guinéenne de Basketball (FGBB). Au lendemain de cette décision, la rédaction de Guineenews a recueilli les réactions de Yacouba Sylla, team manager de l’équipe senior de basketball du Syli national. Sylla estime que cette décision est une manœuvre politique de certains cadres du ministère qui sont « mécontents » et qui ne pensent qu’à leurs propres « intérêts ».

Même si le ministère justifie sa décision par l’expiration du mandat de l’ancien bureau exécutif de la FGBB, et la nécessité d’organiser une assemblée constitutive pour doter la Guinée de nouveaux textes et d’un nouveau bureau, Yacouba Sylla a déclaré que cette décision tombe mal, à quelques semaines seulement du début de la compétition.

« Cette décision nous a surpris, et en même temps, elle nous a déçus et rendus très tristes pour les enfants. Vous savez, les enfants se sont battus corps et âme pour représenter la Guinée et gagner leur place parmi les meilleures équipes à la coupe du monde. Et maintenant, pour des raisons x, parce que des gens mécontents de la situation vont se plaindre au ministère et refusent que cette équipe puisse aller sereinement. Aujourd’hui, nous sommes le 7 juin et la compétition commence le 29 juin. Jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons pas les moyens de regrouper les enfants. Moi, qui vous parle, j’ai des parents qui m’appellent, les enfants pleurent parce qu’ils ont vu cette décision du ministère. Priver des enfants de jouer devant le monde entier pour satisfaire des gens mécontents, je trouve que ce n’est pas une chose à faire. Nous devrions laisser ces jeunes en dehors de tous nos problèmes existentiels. À un moment donné, il faut dire stop. Nous n’avons aucun problème avec l’arrivée de nouvelles personnes, mais le sport n’est pas de la politique. Faites de la politique, mais dire qu’il n’y a pas de basket en Guinée, c’est trop facile de dire cela », a dénoncé Yacouba Sylla.

Notre interlocuteur a expliqué qu’il ne peut pas laisser les meilleurs joueurs et recruter les moins bons. « (…) Personne n’est mieux placé que nous pour parler de cette compétition et de la fédération. C’est moi-même qui me déplace pour aller voir les joueurs qui jouent en NBA, en EuroLigue pour qu’ils rejoignent notre équipe. Sachant que la Guinée n’a pas les infrastructures pour accueillir des joueurs de cette qualité. Mais malgré tout, avec la fédération et moi-même, nous arrivons à les séduire pour qu’ils représentent leur pays. Depuis que j’ai repris cette équipe nationale, ce sont les meilleurs Guinéens que je sélectionne. Nous ne pouvons pas choisir des joueurs moins bons alors que nous avons accès aux meilleurs. Nous n’avons que 12 places. Je ne peux pas prendre des joueurs uniquement parce qu’ils sont locaux. Je suis obligé de prendre les meilleurs », a-t-il affirmé.

Malgré les prouesses de son staff, Yacouba estime que certaines personnes restent mécontentes de son travail. « Depuis que nous avons décidé de sélectionner les meilleurs Guinéens, ceux qui sont en Guinée nous considèrent comme des ennemis. À chaque fois que nous faisons des voyages, ils se regroupent pour aller voir les ministres. Pourtant, nous faisons actuellement partie des 12 meilleures équipes africaines sans avoir même un stade chez nous. Nous sommes la première progression mondiale, nous avons été 8èmes à l’AfroBasket 2021, ce qui n’était jamais arrivé en Guinée depuis 35 ans. Quand vous commencez à réaliser des prouesses, vous avez aussi des ennemis et des gens qui se réjouissent pour vous », a-t-il déploré.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap