Retour à l’ordre constitutionnel en Guinée : le FNDC appelle à une manifestation le 23 juin

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) fait fi de l’interdiction des manifestations décidée par le CNRD pendant la période de transition. Il appelle à une manifestation pacifique et citoyenne le 23 juin prochain. Cette décision est motivée par le fait que la Charte de la Transition, la Déclaration universelle des Droits de l’Homme et la Charte africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, leur donnent le droit à une telle action.

« Considérant la gestion unilatérale de la transition par la junte; prenant la mesure des risques perceptibles de l’échec de la transition, fruit de la lutte démocratique des citoyens pro-démocratie ; déterminé à sauvegarder les acquis démocratiques chèrement conquis par le vaillant peuple de Guinée ; le FNDC informe l’opinion nationale et internationale qu’il organisera une manifestation citoyenne et pacifique le jeudi 23 juin 2022, dans le grand Conakry, conformément aux articles 20 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, 21 du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques, 11 de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, 34 et 8 alinéa 2 de la charte de la transition Guinéenne », a expliqué le FDNC dans une déclaration datée de 10 juin 2022.

Selon la structure, cette manifestation vise à exiger du CNRD la satisfaction la des revendications qui sont « l’ouverture d’un cadre de dialogue entre le CNRD, les acteurs politiques et de la société civile, conformément à l’article 77 de la charte de la transition, avec la facilitation de la CEDEAO; la fixation d’un délai raisonnable et consensuel de la transition au lieu des 36 mois imposés par le CNRD et qui ne reposent sur aucune base objective; la publication de la liste nominative des membres du CNRD et la déclaration des biens des autorités de la transition ; le respect des droits de l’Homme ; l’ouverture du procès des crimes de sang. »

Le front annonce qu’il adressera une lettre d’information à propos de cette manifestation aux autorités « conformément à la réglementation en vigueur en République de Guinée, dans laquelle il indiquera l’itinéraire de la marche et les dispositions pratiques à prendre pour sa réussite. »

Sur le même sujet

Correspondant à Conakry, Guinée

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap