Retard dans la mise en place d’un Gouvernement : Réactions croisées des Guinéens

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

La Guinée est sans gouvernement depuis plus d’un mois après le renversement du régime Condé. Dans son adresse à la nation lors de la célébration de la fête d’indépendance, le nouvel homme fort de Conakry avait promis de nommer un premier ministre dans les heures qui suivent. Mais jusqu’à présent l’attente continue. Dans la cité, chaque citoyen y va de son commentaire.

Depuis quelques jours, la question relative à la formation d’un nouveau Gouvernement est sur toutes les lèvres. Ce citoyen, Laye CAMARA pense que pour mettre un Gouvernement en place, il faut des réflexions au préalable. « Mettre un Gouvernement après un mois dans une situation que la Guinée traverse demande beaucoup de réflexions. Il y a beaucoup de facteurs qui entrent en jeu. A partir de ce moment je pense que la durée que la formation du Gouvernement a prise est une durée normale, dans la mesure où pour mettre la Guinée sur les rails, il faut réunir toutes les forces vives pour en décider » a-t-il dit.

Il n’est pas facile de trouver un premier ministre de transition soutient DEMBADOUNO Faya Mao enseignant chercheur. Pour lui, l’administration guinéenne doit être refondée. « Trouver l’homme ou la femme qui va diriger le Gouvernement, va être très difficile, car il va falloir traverser l’océan en nageant. Nous devons accorder un petit temps à la junte en espérant qu’en deux semaines cet oiseau rare sera connu. L’administration est bloquée, les régies également. Je suis de la fonction publique, je sais de quoi je parle » mentionne cet enseignant.

DEMBADOUNO Faya Mao décrit le profil de celui qui doit gérer la primature. « Il est important que la femme ou l’homme qui sera nommé soit capable et technocrate qui connaît bien la situation guinéenne et son diagnostic. » ajoute-t-il.

 

Quant à BANGOURA Bafodé, il estime qu’il est très tôt de parler d’un nouveau Gouvernement. « Le guinéen est trop pressé. Attendons de les voir à l’œuvre. Si toutefois on dit la nomination du nouveau Gouvernement a duré, ce sera un échec. » prévient-il.

Tous les regards sont désormais fixés vers le président de la transition Le Colonel Mamady DOUMBOUYA pour la formation du nouveau Gouvernement.

MLT, guineetimes.com 

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap