Résurgence du Covid-19 : Retour des mesures contraignantes

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le Covid-19 repart en hausse en Guinée. Les dernières statistiques révèlent sur 770 testés du jour, 196 nouveaux cas à la date du 1er janvier 2022. La proportion inquiète. Jusque-là certains reprochaient aux autorités de ne pas prendre des mesures appropriées pour freiner la circulation du virus. Le 3 janvier, dans un communiqué l’ANSS (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire) en concertation avec le Conseil scientifique a annoncé une batterie de mesures. Après quelques mois de répit, les populations seront désormais contraintes de respecter des mesures pour freiner la circulation du variant Omicron.

«La situation épidémiologique mondiale et celle de la sous-région Ouest africaine sont marquées par la survenue d’une nouvelle vague de la pandémie de Covid-19, avec l’apparition d’un nouveau variant Omicron hautement contagieux, qui a déjà été identifié dans notre pays sur environ 54% des échantillons testés. Au vu du faible taux de vaccination et du relâchement constaté dans le respect des mesures barrières au sein de la population, agissant sous la recommandation conjointe du Conseil scientifique pour la riposte contre la Covid-19 et du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, le gouvernement décide des mesures suivantes pour enrayer la propagation de la Covid-19 et protéger la santé des populations.

La présentation d’un certificat officiel de vaccination émis par les autorités sanitaires (Pass Sanitaire) ou d’un résultat de test Covid-19 négatif datant de moins de 7 jours pour l’accès aux départements ministériels, aux services publics, aux entreprises, aux lieux de spectacles et de loisirs. Le port obligatoire des masques et l’observation des mesures de distanciation physique et de lavage des mains dans les lieux publics, les lieux de culte et de transport public. Le renforcement du contrôle sanitaire dans les points d’entrée du territoire national (terrestre, maritime et aérien). Le maintien et le renforcement des dispositions d’entrée et de sortie des voyageurs aux aéroports (présentation d’un certificat de vaccination complète et du résultat d’un test PCR datant d’au moins 72h).  Le test de tous les corps avant l’autorisation de leur transfert d’une ville à une autre. La poursuite de la mobilisation de toute la population en vue de se faire tester et vacciner contre la Covid-19 dans les lieux de vaccination mis en place sur toute l’étendue du territoire national. »

Le communiqué précise que ces dispositions seront revues, modifiées ou adaptées selon l’évolution de la situation épidémiologique et les progrès enregistrés par la campagne d’accélération de la vaccination contre la Covid-19. Les autorités sanitaires insistent sur l’application des mesures barrières. « Les différents départements ministériels, chacun en ce qui le concerne, sont chargés de l’application rigoureuse des directives à compter de la date de signature. »

Retenons qu’il n’y a pas été annoncé de confinement ni de couvre-feu. Le total des contaminés au Covid-19 se chiffre à 32 867 cas pour 29 922 guéris, contre 391 décès hospitaliers, selon les chiffres fournis par l’ANSS, Agence nationale de Sécurité sanitaire, le 1er janvier 2022.

Ibn Adama

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap