Rentrée des classes 2021-2022 : Le SNE demande le recrutement de 18 000 enseignants .

4 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Pendant qu’on s’achemine vers le mois d’octobre, aucune date pour le moment n’est annoncée par les nouvelles autorités pour l’ouverture des classes. Le SNE, syndicat national de l’éducation déplore qu’aucune date ne soit fixée pour cette rentrée des classes.

 Face donc à cette situation, à travers un courrier adressé au CNRD, il lui demande à remplir un minimum de préalables.

1-    Le budget de l’ouverture des classes doit être disponible un mois avant la date de la rentrée.

 2- La dotation des enseignants en matériels didactiques ;

3- Le paiement de la prime de documentation et de recherche.

 4- Le paiement du troisième mois d’arriérés de prime d’incitation (décembre 2020) et le rétablissement d’enseignants et encadreurs qui ne bénéficient de cette prime d’incitation dans leur droit.

5- Le recrutement d’enseignants pour combler le déficit de 18 000 enseignants alors que 11 000 enseignants communautaires et bénévoles attendent d’être engagés à la fonction publique et des écoles sont fermées par manque d’enseignants.

6- Le paiement du budget de fonctionnement des structures déconcentrées du MEN-A (IRE/DCE/DPE/ DSEE) impayé depuis 2019. 7- L’orientation des bacheliers de la session 2021 et la délivrance des diplômes des bacheliers des sessions 2020 et 2021.

 8- L’organisation des concours d’accès aux écoles professionnelles.

 9- La dotation des écoles en tables blancs qui en manquent énormément.

10 La formation des formateurs sur les techniques d’élaboration des fiches de leçon, de répartition de programme, bref des documents pédagogiques, de la formulation des items, des évaluations formative et sommative » peut-on lire dans ledit courrier.

Le SNE a enfin invité la junte à faire de l’éducation la boussole de la transition en organisant les états généraux de l’éducation.

MLT, guineetimes.com   

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap