Recensement ou révision ? Le colonel Doumbouya tranche !

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Par LEDJELY.COMlundi 15 novembre 2021 à 14:28

C’est une des questions que bien d’observateurs se posent depuis la prise du pouvoir, le 5 septembre 2021, par le Comité national du rassemblent pour le développement (CNRD). Dans l’optique des élections – locales, législatives et présidentielles – devant parachever la transition, quel mécanisme privilégier pour la refonte du fichier électoral ? Faut-il amender le fichier existant par le mécanisme de la révision ? Ou bien devrait-on, comme le préconise notamment Dr. Faya Millimono, procéder au recensement général de la population et ensuite extraire des données d’ensemble, la population électorale ? C’est plutôt en faveur de cette seconde option que se prononce le président de la Transition, le colonel Mamadi Doumbouya.

Dans l’entretien qu’il a accordé à nos confrères de la RTG, diffusé ce dimanche 14 novembre, le colonel Doumbouya se voulait très prudent. Mais il a fini par révéler sa préférence pour le recensement général de la population au détriment de la révision du fichier électoral existant. « Il faut qu’aujourd’hui, on puisse recenser les Guinéens », déclare-t-il en effet dans cet entretien.

Et aux yeux du président de la Transition, le recensement général de la population aurait dans un premier temps pour objectif de déterminer l’effectif de la population guinéenne. Une population qu’il estime lui-même à « près de 13 millions ». Comme pour dire que les données sont approximatives. Mais la deuxième raison se situe manifestement dans les contradictions qui se sont exprimées autour du fichier électoral à la faveur de chacune des élections organisées du temps du président déchu, Alpha Condé. « Il faut vraiment qu’on fasse la refonte du fichier », dit-il. Avant de justifier son choix : « c’est une démarche qui est inclusive et qui va aussi dans le sens de la clarté ».

Ledjely.com

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap