Réactions croisées sur l’autorisation de sortie accordée à Alpha Condé !

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Par LEDJELY.COMmercredi 5 janvier 2022 à 12:46

En fin de semaine dernière, le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, lors de son discours du nouvel an, a annoncé une autorisation de sortie du territoire national accordée à l’ancien président Alpha Condé, officiellement pour suivre des soins médicaux. Au sein de l’opinion publique, cette décision est diversement appréciée.

Si d’aucuns mettent en avant le respect des droits de l’homme, d’autres par contre, craignent que l’ancien locataire du palais Sékhoutoureya, renversé par le colonel Mamadi Doumbouya et ses hommes le 05 septembre dernier, profite de cette occasion pour quitter la Guinée définitivement et se mettre ainsi à l’abri de toutes poursuites judiciaires pour les crimes commis durant ses onze ans de règne à la tête de la Guinée.

Pour Mamadou Kaly Diallo, coordinateur de la Baïonnette intelligente, laisser Alpha Condé allé se soigner est un droit dont chaque individu est appelé à faire valoir. « Les droits de l’homme mettent en avant le respect de la dignité humaine de chaque individu. Il a le droit d’aller se faire soigner », pense l’activiste des droits de l’homme interrogé par Ledjely.com.

Une lecture que ne partagent pas certains acteurs de la classe politique, qui émettent de doute quant au retour de l’ex-président en Guinée qui doit se faire dans un délai d’un mois, sauf avis avis contraire émis par ses médecins. « Je demande au CNRD d’être prudent sur le cas Alpha Condé. Dire que la CEDEAO a pris l’engagement de le ramener en Guinée, nous prenons cette décision avec des pincettes. Il faut que Alpha soit dans son pays et qu’ils soit jugé ici », estime Jacque Gboniny, vice-président de l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (ANAD).

Atibou Bah, conducteur de moto-taxi rencontré dans la commune de Ratoma, observe cette situation avec beaucoup de prudence. « Personnellement, je ne suis vraiment pas d’avis avec le départ de l’ancien président. Je ne suis pas rassuré de son retour en Guinée. J’ai appris qu’après ses soins en Turquie, il va continuer sur le Congo. Et une fois là-bas, je ne pense pas qu’il va revenir au pays », s’inquiète-t-il.

Pour l’heure, la date de son départ — annoncé — n’est pas encore connue du grand public. Même si certaines sources affirment que l’ancien président guinéen est déjà sorti du pays.

Ibrahima Kindi Barry

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap