Protection de l’enfance : la Directrice régionale de l’UNICEF en visite travail en Guinée

2 weeks ago 18

Marie-Pierre Poirier, Directrice régionale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de l’UNICEF effectue une visite de travail en Guinée du 25 au 29 mai 2021. Ce mercredi 26 mai, elle a rencontré certains membres du gouvernement engagés dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux enfants. Cette série de rencontres s’est terminée par un point de presse au ministère de l’Action sociale.

Lors du tête-à-tête qu’elle a eu avec Hadja Aissata Daffé, ministre de l’Action sociale, Mme Marie-Pierre Poirier a dit ce qu’elle attendait de la ministre : « Ma visite ici c’est de vous prier de me dire comment vous voyez les choses parce que vous avez dit que vous vouliez passer des mots à l’action et que cette politique d’action sociale devrait se matérialiser. Vous aviez parlé de l’observatoire qui est déjà en place. [Donc me faire] un peu le point de la situation. Sur ça, vous avez parlé de la nécessité de prendre des mesures pour accélérer la mise en œuvre. Comme vous savez, on est votre partenaire pour traduire cette vision en faits. Donc est-ce qu’il y a quelque chose d’autres pour vous aider sur ce plan ? Le 2ème point à avoir, avec un thème très fort, c’est-à-dire nous au niveau du Bureau, nous avons discuté avec 24 pays dans la région pour identifier certains résultats clés. On voudrait bien que certains indicateurs de l’enfance bougent positivement, pas simplement de faire des activités. L’un de ces thèmes, c’est peut-être celui de la violence. »

Au sortir de cette rencontre, la Directrice régionale de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, salué le travail abattu par Hadja Aissata Daffé pour la lutte contre violence faite aux enfants : « Madame la ministre a fait un tableau récapitulatif de nos succès que nous célébrons, mais aussi des pistes pour l’avenir dans le domaine de la mise en œuvre de la politique de la protection sociale, dans le domaine de la protection des enfants contre la violence. Grâce à madame la ministre, la Guinée est entrée dans le club restreint des pays qui se sont joints au partenariat mondial contre la violence contre les enfants et elle a déterminé que cela soit suivi d’actions concrètes. »

Elle fait savoir que cette visite a donc deux volets : « La visite est à la fois pour célébrer le succès, mais aussi renforcer le partenariat pour avancer tous ces dossiers, la lutte contre la violence, la lutte contre le mariage des enfants, l’enregistrement des naissances qui favorisera le registre civil, la protection de tous les petits-es Guinéens-nes, y compris de ceux qui souffrent de handicap, de façon à ce que la Guinée soit un pays où il fait bon vivre pour chacun de ses enfants. »

Dans son intervention, Hadja Aissata Daffé a affirmé que grâce à l’UNICEF, la Guinée a élaboré des politiques et des lois, raffiné des stratégies et mis en œuvre des projets pour le bien-être des enfants et autres couches vulnérables du pays.

« Dans le domaine de l’enfance, nous avons eu l’appui à la révision de la politique nationale de protection et du bien-être pour l’enfant », a-t-elle indiqué, avant de faire savoir que la Guinée est aujourd’hui 31ème pays pionnier du partenariat mondial visant à mettre fin aux violences faites aux enfants.

« Au nom du président de République et du Premier ministre, nous vous en remercions et sommes rassurés que ce partenariat va poursuivre avec davantage de résultats pour les bénéficiaires », a-t-elle rassuré Mme Marie-Pierre Poirier.

Ce 27 mai, la Directrice régionale de l’Unicef se rend à N’Zérékoré, au Sud du pays, pour voir comment la Guinée « a répondu de façon spectaculaire, rapide et déterminée à la dernière épidémie d’Ebola. »

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap